Le ministère du commerce revoit en baisse les prix des carburants




Par: Aubin Niyonkuru , jeudi 20 novembre 2014  à 07 : 39 : 59
a

Le ministère du commerce a revu la structure des prix des carburants dès ce mercredi le 19 Novembre. Les produits dont les prix ont été revus en baisse sont l’essence et le pétrole selon un communiqué dudit ministère, tandis que le prix du gasoil reste inchangé. Ce communiqué du Ministère du commerce informe que le prix à la pompe de l’essence super va passer de 2360 à 2340 Frs bu par litre, soit une baisse de 20 frs. Celui du pétrole passe de 2060 à 2020 frs bu par litre, soit une baisse de 40 frs. Par contre le prix du gasoil reste inchangé. Il reste de 2200 frs bu par litre, précise le même communiqué.

Le Ministère du commerce fait savoir dans son communiqué que les raisons de cette révision sont essentiellement dues à la baisse des cours du pétrole sur le marché international. Mais il souligne que cette baisse a permis de réduire les subventions des prix des carburants à la pompe qui atteignaient environ 20 milliards de francs jusqu’à la fin du mois d’Octobre. Cela va-t-il aussi permettre de de respecter les exigences de la loi budgétaire 2014. Le même document annonce que le gouvernement va continuer à supporter une subvention de plus ou moins 300 millions de francs bu pour le seul mois de novembre courant.

Depuis près de 4 mois, la baisse du prix du baril de 25% sur le marché international depuis 3 mois avait été informée. Dans un premier temps, le gouvernement s’était refusé de suivre le mouvement et revoir à la baisse les prix, à travers le porte-parole du Ministère du commerce. Hypax Bahizi avait déclaré que le gouvernement suit l’évolution du prix du carburant au niveau international pour que le prix soit abordable localement.

La dernière révision des prix du carburant datent du 17 juillet 2014. Le prix de l’essence à la pompe était passé de 2330 à 2360 frs bu par litre, et celui du gasoil de 2210 à 2200 frs bu par litre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

416 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 24 %)

Sous pression, le président suspend l’attribution du terrain de l’ancien marché central aux chinois,(popularité : 7 %)

L’Onu reste au côté du Burundi ,(popularité : 7 %)

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs ,(popularité : 7 %)

Le café burundais remporte la première place au cup of excellence,(popularité : 6 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 4 %)

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout,(popularité : 4 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 4 %)

Colloque sur l’élevage au Burundi : les acteurs veulent moderniser le secteur,(popularité : 4 %)

Une ONG demande au Gouvernement de rembourser sa dette à la Banque Centrale ,(popularité : 3 %)