Rumonge : Huit prisonniers s’évadent avec un fusil policier




Par: Désiré Nimubona , jeudi 20 novembre 2014  à 07 : 12 : 12
a

Huit prisonniers de la prison de Murembwe, à Rumonge se sont évadés la nuit d’avant-hier et parmi les évadés, il y a l’un des deux bourreaux des deux occidentaux, une sœur et un médecin tué en septembre 2011 à l’hôpital de Kiremba, Ngozi du nom de Niyorukundo Dieudonné, alias Diego.

Les témoins disent qu’avant de s’évader, les huit prisonniers s’étaient muni d’une échelle (fabriquée à l’aide des moustiquaires), et se sont échappés après avoir lancé deux grenades aux policiers qui montaient la garde de cette prison du sud du Burundi.

Avant de partir, les huit prisonniers se sont emparés d’un fusil d’un policier blessé par la grenade qui a explosé, selon le directeur de cette prison Paul Mirerekano.

Ce mercredi matin, la police avait bouclé les altères sortant de la ville de Rumonge pour tenter d’arrêter les fugitifs mais en vain.

Selon les témoins, les coups de feu derrière ces huit prisonniers n’ont pas suffit pour les empêcher à fuir la prison où ils étaient détenus pour des crimes graves, notamment le banditisme armé ou meurtre.

La fouille perquisition qui été faite immédiatement dans la prison de Rumonge n’a rien montré, selon toujours des sources sur place.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

285 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 21 novembre 2014   à 19 : 59 : 45

NTAWOKWEMERA KO BATIBIFASHIJWE NABO BARI KU BUTEGEGETSI KUGIRA BAZIMAGIZE UBWICANYI BAGIRIWE BABANYAMAHANGA BICIGWA
I KIREMBA CA NGOZI CANE CANE KO HARIMWO UMWE MURABO BATOROTSE
YABWAGIRIZWA
IVYO VYOSE KUGIRA BAZIMAGIZE IVYO KWAGIRIZWA UBWO BUTEGETSI
KURYA BAGIZE KUBISHE ABABIKIRA BO MU KAMENGE MU KUPFUNGA
UMUSAZI ,ARIKO BITEBE BITEBUKE BAZOVA KUBUTEGETSI,HABONEKE
UBUTUNGANE BWIGENGA GURTYO UKURI GUJE AHABONA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 39 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 4 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 4 %)

Le domicile de l’administrateur communal de Gitega visé par une attaque à la grenade,(popularité : 4 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 3 %)

12 assaillants tués selon Col. Baratuza,(popularité : 3 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 3 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)