L’ADC-Ikibiri demande le report de l’enrôlement des électeurs




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 21 novembre 2014  à 16 : 12 : 39
a

Le président de l’alliance pour la démocratie et le changement, ADC-Ikibiri, demande à la Commission Électorale Nationale Indépendante de reporter à plus tard le travail d’enrôlement des électeurs pour la satisfaction de tous les partenaires politiques.

Dans une conférence de presse que Léonce Ngendakumana a animée ce jeudi, il a été clair : Pour les partis politiques regroupés au sein de l’ADC-Ikibiri, certaines irrégularités toujours pendantes devraient préalablement trouver solution pour que l’enrôlement commence à la satisfaction de tous les partis politiques.

Léonce Ngnendakumana a en effet souligné que les mandataires des partis politiques, les représentants des acteurs politiques devront être représentés parmi les agents pour ce processus soit crédible. De la part de Léonce Ngendakumana, la distribution de la carte nationale d’identité est entachée de trop d’irrégularité que la question devrait trouver une issue.

De la part de Léonce Ngendakumana certains burundais ont du mal à trouver la carte nationale d’identité parce qu’elle est distribuée en catimini par les responsables de l’administration à la base dans bien des localités.

Les représentants de la CENI dans les provinces et les communes ne font pas objet de consensus entre les politiques selon l’ADC qui estime en même temps que le parti au pouvoir est représenté à plus de 80%.

Léonce Ngendakumana rejette également l’idée selon laquelle les partis se heurteraient au manque de moyens financiers pour donner aux mandataires politiques qui assureront le suivi des activités liées à l’enrôlement des électeurs.

Il a souligné que les bailleurs sont disposés à contribuer financièrement dans tout le processus électoral sans pour autant être précis. Sans préciser les bailleurs de fond dont il est question, il a dit que la communauté internationale a permis d’appuyer les partis politiques. « Ces fonds qui vont aider les partis politiques de l’opposition pour ce que est des besoins des mandataires politiques seront directement gérés par la CENI » a souligné Léonce Ngendakumana.

Au regard de la réaction de la CENI ce jeudi lors de la synergie des médias, la requête de l’ADC-Ikibiri semble sans issue. Le président de la CENI Pierre Claver Ndayicariye a dit que ces revendications prouvent que cette coalition s’intéresse au processus électoral. Pierre Claver Ndayicariye a plutôt demandé aux Burundais d’aller se faire enrôler dans les centres qui ont été choisis.

Le parti FNL, aile de Rwasa Agathon, n’est pas visiblement signataire de cette correspondance. Le parti serait il sur le point de créer des liens avec l’aile de Charles Nditije ? Une alliance de Rwasa Agathon avec Charles Nditij, est-elle possible ? C’est en tous cas un suspens contre le CNDD-FDD.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

181 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 21 novembre 2014   à 23 : 25 : 35

NIMUJE HAMWE KUGIRA MWIYAMIRIZE IVYO BIRIKO BIRAGIGWA NA CNI
MWONGERE MUHAMAGARE ABANYAGIHUGU BAVYIYAMIRIZE,AHANDI HO
MUTAGIYE HAMWE MUZOBA MUFASHIJE IYO NTWARO MBI KUBANDANYA MUZOBA MUHEMUKIYE ABARUNDI
NATWE AHO TURI TURABASHIGIKIYE NI MUKOMERE IMANA IRI KUMWE NA
MWE MBONEYEHO KUBIFURIZA MWESE NOEL NZIZA NU MWAKA MWIZA UZOTUZANIRO AMAHORO NI NTWARO IKIZA ABARUNDI



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 21 novembre 2014   à 23 : 26 : 46

NIMUJE HAMWE KUGIRA MWIYAMIRIZE IVYO BIRIKO BIRAGIGWA NA CNI
MWONGERE MUHAMAGARE ABANYAGIHUGU BAVYIYAMIRIZE,AHANDI HO
MUTAGIYE HAMWE MUZOBA MUFASHIJE IYO NTWARO MBI KUBANDANYA MUZOBA MUHEMUKIYE ABARUNDI
NATWE AHO TURI TURABASHIGIKIYE NI MUKOMERE IMANA IRI KUMWE NA
MWE MBONEYEHO KUBIFURIZA MWESE NOEL NZIZA NU MWAKA MWIZA UZOTUZANIRO AMAHORO NI NTWARO IKIZA ABARUNDI



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 3 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)