Entre la sécurité et la vache, Bujumbura préfère la sécurité




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 24 novembre 2014  à 15 : 06 : 48
a

Le gouverneur de la province de Bubanza a intimé l’ordre aux propriétaires de vaches de les envoyer sur la colline de Mudubugu depuis ce dimanche. Les éleveurs ont refusé d’exécuter la mesure du gouverneur parce qu’ils estiment que la région manque cruellement d’eau potable.

Depuis vendredi de cette semaine, les forces de l’ordre usent de tous les moyens et surtout de la bastonnade pour contraindre les éleveurs et les bergers à quitter de force la réserve naturelle de la Rukoko.

Les vaches, les éleveurs et les bergers sont livrés à la merci des militaires qui usent de toutes les possibilités pour les inciter à quitter la localité de la Rukoko.

Les éleveurs et les bergers sont accusés d’être de mèches avec les hommes armés qui pillent et tuent surtout dans les positions militaires de cette réserve naturelle. Le ministre de l’intérieur et celui de la sécurité publique ont indiqué qu’ils ne peuvent pas abandonner la Rukoko aux éleveurs puisque cette partie du pays enregistre des cas d’insécurité ces derniers jours.

« On ne cesse d’enregistrer les pertes en vies humaines dans les corps de défense et de sécurité à cause des hommes armés qui attaquent dans cette partie du pays. Le gouvernement a pris la sécurité pour son cheval de bataille », dit le ministre Gabriel Nizigama . « Nous préférons la sécurité à l’élevage de la vache », a souligné Edouard Nduwimana.

Face à ces réactions, le chef des éleveurs dans la réserve naturelle de la Rukoko est sans équivoque. Pour Jean Bosco Hatungimana, le gouvernement a manqué à ces responsabilités. Jean Bosco Hatungimana dit que les vaches se trouvent dans la réserve naturelle de la Rukoko depuis bientôt 10 ans.

Selon lui, il serait illogique de penser que l’élevage est à reléguer au second plan. Il estime que la dernière réponse à la question est attendue pour mardi de cette semaine de la part de l’Ombudsman Burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

241 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 2 décembre 2014   à 20 : 59 : 04

EGO NIKWO UMUTEKANO URUTA VYOSE MUGABO KOWUMVA UMUTEKANO URUTA VYOSE KUKI IRYO SHAMBA,MUTARI KURITEMA MURUHANDE RUMWE
MWIBAZA KO ABO BICANYI BAHORA BACAMWO AHANDI CANKE MWASHATSE
KUZIGIRA NKO MU MYAKA IHEZE AHO BAZICA BAVUGA NGO NIZIJANE NA
BASHEBUJA
AHANDI NAHO NKIBAZA KO ARI URYA MUGAMBI BAGIZE WO GUKORERA IKIBI ABO BATAVUGA RUMWE NU MUGAMBWE URI KUBUTEGETSI NKA KURYA GUSAKA MU MAZU YA BARYA BATAMA NKA BA SINAMENYE
MUZOMBARIRA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !





Les plus populaires
Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 16 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 15 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

La 45ème promotion de l’ISCAM est crédible ,(popularité : 2 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 2 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 2 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 2 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 2 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 2 %)