Muyinga : Des FNL pro Rwasa filés et arrêtés




Par: Isanganiro , lundi 24 novembre 2014  à 15 : 38 : 55
a

Au nord est du Burundi, dans les provinces de Muyinga et Kirundo, les militants du FNL d’Agathon Rwasa sont surveillés. A la moindre tentative d’expression de leurs opinions, ils sont arrêtés.

MINANI Samuel, un démobilisé du FNL actuellement supposé représenter l’aile de Rwasa à Muyinga a été arrêté ce lundi matin en commune Gasorwe.

Bacamurwanko Charles représentant le même courant en commune de Gasorwe a été également arrêté par la police ce lundi.

Idrissa Simbonyetwose administrateur de l commune Gasorwe accuse ces hommes d’acte subversif. En effet, M. Samuel a été arrêté tout près du bureau d’inscription des électeurs à l’école primaire de Gasorwe alors qu’il incitait la population à la subversion d’après cet administrateur.

Ces FNL ont des tracts de diffusion des opinions d’Agathon Rwasa, le leader historique des FNL, actuellement contesté par le pouvoir. Le FNL reconnu est celui dirigé par Jacques Bigirimana, légalement établi à la tête de cette formation d’après le ministère de l’intérieur mais dont la légitimité est contesté par des militants restés fidèles à Agathon Rwasa.

Dimanche, cette fois-ci en commune de Busoni de la province Kirundo, l’administration a fait arrêter le représentant d’Agathon Rwasa dans cette commune accompagné d’un militant simple. Ngerageze Salvator a été aussi accusé d’enseigner à la population la subversion.

D’après Evariste Nkunzimana, administrateur de la commune Busoni, ces citoyens interpellés animent des réunions clandestines. Ils inciteraient la population à la désobéissance civile d’après le même administratif révélant avoir saisi des P.V des réunions clandestines tenues par ces perturbateurs de l’ordre d’après l’administration de Busoni.

Un mauvais présage pour les élections

Alors que ce lundi débute l’opération d’enrôlement des électeurs, certains militants du FNL pro Agathon Rwasa, croient à des manœuvres d’intimidation. Des emprisonnements du genre ne sont pas de nature à laisser le champ libre à tous les acteurs politiques.

Du deux poids deux mesures d’après les mêmes militants regrettant que des gens soient filés et arrêtés pour le simple fait qu’ils sont du FNL alors que le CNDD-FDD fait toujours des réunions de mobilisation ici et là sur les collines.

Si ces personnes arrêtés devraient rester au cachot jusqu’à la fin de l’enrôlement, ça serra une façon de les priver de leurs droits à élire et se faire élire. Une fraude électorale planifiée d’avance d’après les FNL aile de Rwasa.

A la CEPI Muyinga, son président, l’abbé Minani Jean Chrisostome nous a signifié ne pas être au courant de ces arrestations et s’est gardé de tout commentaire. Ces arrestations n’ont pas été demandées par la CEPI, nous-t-il indiqué.

Coté administratifs, pour l’intérêt général, un fautif doit être interpellé indépendamment des appartenances politiques, voilà l’argument avancé par l’administrateur de la commune Busoni.

Vous saurez que même à Murama en commune Muyinga, un leader des FNL a pris le chemin de la Tanzanie ce lundi matin après avoir échappé à l’arrestation. Un cadre de police à Muyinga révèle que l’homme en cavale mobilisait le des gens à ne pas se faire enrôler comme électeurs.

Des citoyens ont commencé à s’enrôler à compte goutte, le président de la CEPI regrette la non implication des administratifs à la base dans la mobilisation. Seulement le CNDD-FDD et le MRC- RURENZANGEMERO sont les formations politiques ayant des dossiers d’observateurs de cette phase d’enrôlement, a-t-on appris de la CEPI Muyinga.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

397 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 6 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 4 %)

Le SG des Nations Unies condamne l’assassinat du Gén. Kararuza ,(popularité : 4 %)

ONU-Burundi : Précisions sur la nomination de Cassam Uteem ,(popularité : 4 %)

Affaire Bamvuginyumvira : Le pouvoir devrait privilégier le débat ,(popularité : 4 %)

La CSTB en contradiction avec les lois en vigueur au Burundi,(popularité : 4 %)