L’UB incapable d’accueillir deux promotions à la fois




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 26 novembre 2014  à 08 : 25 : 59
a

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a précisé ce mardi que l’Université du Burundi ne recevra qu’une seule promotion des écoles secondaires suite aux manques de locaux dans cette université.

Dans une interview qu’il a accordée à la Radio Isanganiro à propos de deux promotions des écoles secondaires qui attendent le début de l’année académique étant chez eux, Joseph Butore n’a pas usé d’une langue de bois. Au regard de la capacité d’accueil de cette université les étudiants de la promotion 2013-2014 devront patienter encore une année pour embrasser la carrière académique.

En cause, le ministre reconnait la lenteur dans le déroulement des cours. Cependant, il estime que les grèves à répétions ne sont pas une solution dans cette seule université publique.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Joseph Butore indique que les locaux manquent cruellement dans cette université. Il a dit que 6 amphithéâtres seront terminés d’ici une année dans les 2 campus à savoir Mutanga et Gitega.

L’Université publique n’est plus en mesure d’accueillir cet effectif d’étudiants .S’agit-il d’un manque de vision ou pas de la part des personnes qui se sont succédé à la tête de cette institution ?

Le ministre Joseph Butore semble évasive. Il explique tout de même que même si les effectifs sont allés croissants à l’UB, l’enseignement supérieur n’a pas toujours érigé des infrastructures en conséquence.

« L’université s’acquitte de plus de 160 millions de francs burundais mensuellement pour location. L’on sera obligé de continuer à louer les locaux de l’avenue pour faire face au problème d’effectif », a-t- il souligné.

Les promotions des écoles secondaires de de 2013 et celles de 2014 attendent le début de l’année académique à l’Université du Burundi. Pour le ministre de tutelle, ces effectifs devraient aller croissant les années prochaines si les étudiants de cette université publique n’adoptent pas des stratégies de nature à refuser la grève comme système de revendications.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

314 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 11 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 11 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 11 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 10 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 10 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 10 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 10 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 9 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 9 %)