L’UB incapable d’accueillir deux promotions à la fois




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 26 novembre 2014  à 08 : 25 : 59
a

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a précisé ce mardi que l’Université du Burundi ne recevra qu’une seule promotion des écoles secondaires suite aux manques de locaux dans cette université.

Dans une interview qu’il a accordée à la Radio Isanganiro à propos de deux promotions des écoles secondaires qui attendent le début de l’année académique étant chez eux, Joseph Butore n’a pas usé d’une langue de bois. Au regard de la capacité d’accueil de cette université les étudiants de la promotion 2013-2014 devront patienter encore une année pour embrasser la carrière académique.

En cause, le ministre reconnait la lenteur dans le déroulement des cours. Cependant, il estime que les grèves à répétions ne sont pas une solution dans cette seule université publique.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Joseph Butore indique que les locaux manquent cruellement dans cette université. Il a dit que 6 amphithéâtres seront terminés d’ici une année dans les 2 campus à savoir Mutanga et Gitega.

L’Université publique n’est plus en mesure d’accueillir cet effectif d’étudiants .S’agit-il d’un manque de vision ou pas de la part des personnes qui se sont succédé à la tête de cette institution ?

Le ministre Joseph Butore semble évasive. Il explique tout de même que même si les effectifs sont allés croissants à l’UB, l’enseignement supérieur n’a pas toujours érigé des infrastructures en conséquence.

« L’université s’acquitte de plus de 160 millions de francs burundais mensuellement pour location. L’on sera obligé de continuer à louer les locaux de l’avenue pour faire face au problème d’effectif », a-t- il souligné.

Les promotions des écoles secondaires de de 2013 et celles de 2014 attendent le début de l’année académique à l’Université du Burundi. Pour le ministre de tutelle, ces effectifs devraient aller croissant les années prochaines si les étudiants de cette université publique n’adoptent pas des stratégies de nature à refuser la grève comme système de revendications.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

293 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 7 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 2 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 2 %)

Vers une prise illégale d’intérêt ,(popularité : 2 %)

La société civile et la mairie de Bujumbura à couteau tiré ,(popularité : 2 %)

Suspension de la grève des enseignants ,(popularité : 2 %)

Les droits des civiles au sein de la police bafoués ? ,(popularité : 2 %)