Un orphelin cherche désesperemment 5.000 dollars américains pour son opération




Par: Désiré Nimubona , lundi 1er décembre 2014  à 11 : 40 : 02
a

Un ancien enfant de la rue Rénovat Nduwayezu est atteint d’une maladie hors du commun qui, selon son médecin basé au Rwanda, nécessite une opération chirurgicale d’un cout de 8 millions de francs burundais.

Le jeune homme de 26 ans a eu la tuberculose osseuse, il y a quelques années. En 2013, il dit avoir senti des problèmes au niveau de la colonne vertébrale. La radiographie a par la suite montré qu’une partie de sa colonne vertébrale a été partiellement endommagé suite à cette maladie.

« Mon médecin basé à Kigali m’a suggéré de subir vite une opération pour remplacer cette partie par une prothèse. A défaut de cela, le risque d’une complication est élevé » souligné Nduwayezu à la Rédaction Isanganiro.

Depuis 2013, il dit être à la recherche de 8 millions de francs burundais sans succès.
« La première dame m’avait donné espoir, mais les choses ont changé car elle m’a dit avoir d’autres cas devant elle. Je suis orphelin de père et de mère, je n’ai rien et je suis découragé » a-t-il lancé.

Huit million c’est l’équivalent de près de 5.000 dollars américains.

Depuis 4 mois, le jeune se bat seul pour obtenir ces frais fixé par l’hôpital du Roi Faisal du Rwanda. Son médecin Prof. Alex M. Butera de l’Hôpital King Faisal au Rwanda qui a signé sur les documents note l’urgence d’une opération chirurgicale aussi.

Vivant sous le toit d’un bienfaiteur à Kanyosha, ce jeune dit avoir ouvert son compte au CECM avec le numéro 688 20 mais dit n’avoir pas eu aucun sous depuis son ouverture.

Ses deux numéros de téléphones (0257) 75 174 340 et (0257) 71 234 188 restent ouverts depuis un certain temps, mais le jeune homme dit ne pas avoir reçu aucun appel pour son soutien.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

438 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout





Les plus populaires
Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 28 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 27 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 10 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 8 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 6 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 6 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 5 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 4 %)

Renvoi des étudiants du campus Kiriri de l’Université du Burundi,(popularité : 3 %)