Agathon Rwasa annonce la candidature des fnl indépendants




Par: Aubin Niyonkuru , jeudi 4 décembre 2014  à 18 : 50 : 13
a

L’ancien leader des forces nationales de libération a annoncé que les leaders et militants des fnl (indépendants) vont participer aux prochaines élections en qualité d’indépendants. « Nous nous déclarons désormais indépendants afin de pouvoir participer effectivement au processus électoral en cours », a déclaré Agathon Rwasa dans une interview accordée à Isanganiro. Il demande à la ceni de ne plus faire ‘une négation’ de leur liberté et droits civiles et politiques.

Selon Agathon Rwasa, l’un des objectifs de cette proclamation est de couper court à la discrimination qui leur est imposée par le pouvoir et la commission électorale nationale indépendante.

Il y va en demandant l’arrêt immédiat de l’enrôlement des électeurs pour que toutes les parties prenantes aux élections, dit-il, puissent se mettre ensemble, déterminer les balises pour que, une fois qu’on reprenne l’enrôlement, on puisse éviter les fraudes massives qui se sont déjà remarquées « et qui risquent de rendre les élections juste quelque chose d’inacceptable ».

Toutefois Agathon Rwasa fait savoir qu’il va continuer à collaborer avec tous ceux qui œuvrent pour le changement même s’il s’est déclaré indépendant. « C’est-à-dire que nous devons toujours travailler en synergie avec les autres ».

Il en appelle à la responsabilité citoyenne de tous ses militants, sympathisants et Burundais qui auront 18 ans révolus en mai 2015 de s’enrôler. « C’est pour qu’à travers les urnes nous puissions arriver à intimer des changements dans la gouvernance de ce pays ».

Agathon Rwasa interpelle la communauté internationale et tous les autres partenaires qui sont impliqués dans le processus électoral pour qu’ils usent de toute leur influence « pour que ce processus ne soit pas un processus de trop mais que ce soit un processus réussi ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

760 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Claude   ce  jeudi 4 décembre 2014   à 19 : 01 : 24

Komera mutama turabashigikiye kandi intsinzi ni cash twikureko intwaro ya ryogora duhure



Par Bimbabampisha   ce  vendredi 5 décembre 2014   à 07 : 44 : 18

Le pluralisme démocratique ... tout est là !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 2 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 2 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 2 %)

Coalition autour des malversations économiques par l’Uprona et le Cndd-fdd ,(popularité : 2 %)

Les upronistes sont-ils uniquement les salariés de la première vice-présidence ?,(popularité : 2 %)