Vers un candidat présidentiel de l’ADC




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 5 décembre 2014  à 15 : 24 : 58
a

Dix partis politiques membres de l’Alliance pour la Démocratie et le Changement ont annoncé qu’ils vont converger sur un candidat aux élections présidentielles de 2015. Léonce Ngendakumana a souligné que telle est une des clauses de la rencontre des représentants de ces partis politiques qui a eu lieu dans une des capitales de la sous-région.

Même s’il est gardé d’être clair, cette rencontre qui aurait vu la participation des leaders politiques en exil aurait eu lieu à Kampala. C’était du 25 au 27 novembre de cette année. Léonce Ngendakumana dans une conférence de presse y relative a souligné qu’il reste à s’entendre sur ce candidat et que sa votation est programmée au 31 janvier de cette année.

Comme mode d’élection, le président de l’Alliance pour la Démocratie et le Changement a précisé qu’il sera choisi par les grands électeurs de ces partis politiques. Ce concept tout à fait nouveau dans le champ sémantique de la politique Burundaise stipule que ces candidats seront choisis de la commune à la province en fonction des charismes dont ils jouiront de la part des membres de la base au sommet de l’Etat. Il est prévu que ces 10 partis politiques choisiront parmi ces grands électeurs un seul candidat selon Léonce Ngendakumana.

Léonce Ngendakumana a aussi indiqué que ces politiques ont eu l’occasion de contester l’actuelle CENI puisqu’elle œuvre dans le souci de satisfaire les ambitions du parti au pouvoir. « Nous allons la contester jusqu’à la dernière minute politiquement », a précisé Léonce Ngendakumana sans pour autant préciser ses stratégies qu’ils entendent mettre en œuvre.

Parmi ces partis politiques figurent le MSD dirigé par Alexis Sinduhije aujourd’hui en exil, le Frodebu, le CNDD de Léonard Nyangoma. L’ADC a aussi plaidé pour que les leaders de ces partis politiques soient libres de rentrer au pays et jouir de leurs droits civils et politiques à l’instar des autres Burundais.

Ont-ils élaboré un projet de société pour panser les souffrances de ce pays ? C’est la grande question en tous cas. « Nous y mettons déjà », a répondu Léonce Ngendakumana visiblement sous le choc des questions des journalistes. Le FNL de Rwasa Agathon et l’Uprona pro Charles Nditije n’en font pas partie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

538 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 5 décembre 2014   à 21 : 52 : 22

NOUS VOUS FELICITONS DE CE PAS FRANCHIS ET NOUS VOUS SOUHAITONS DE TOUT METTRE EN EOUVRE POUR L HONNEUR ,LA LIBERTE ET LE DEVELOPPEMENT DE TOUT LES BURUNDAIS. ENSEMBLE
LE BURUNDI AVANCE, COURRAGE POUR L HONNEUR ET VIVE L ADC IKIBIRI



Par   ce  samedi 6 décembre 2014   à 20 : 59 : 16

Dix partis politiques membre de l’Alliance pour la démocratie et le changement...

Ces partis sont : 1. MSD, 2. Frodebu, 3.CNDD.

Dix ou trois partis ??? Eclairez-moi svp



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 2 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 2 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 2 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 2 %)