Troisème mandat de Nkurunziza : La Tanzanie dément




Par: Désiré Nimubona , vendredi 5 décembre 2014  à 07 : 23 : 45
a

La République Unie de Tanzanie, a, à travers son Ambassadeur à Bujumbura, démenti vouloir s’ingérer dans la politique burundaise après l’article de The East African qui diffusait la position du Kenya, Tanzanie et l’Ouganda selon laquelle, les trois pays soutiendraient la candidature de l’actuel président au troisième mandat en 2015.

Selon le communiqué de l’Ambassade de la Tanzanie, parvenue à la Rédaction ce jeudi soir, l’information selon laquelle les pays de l’Afrique de l’Est, y compris la Tanzanie ont déjà pris position face « aux grandes élections prévues en 2015 au Burundi est du pur mensonge et sans fondement ».

Selon l’ambassade, ni le correspondant de The East African, qui, en premier lieu a diffusé l’information, ni les médis burundais, qui ont par la suite relayé l’information, personne ne s’est renseigné auprès de cette ambassade et surtout du Dr. James Mwasi Nzagi (voir photo Igihe), Ambassadeur de la République Unie de Tanzanie au Burundi

« Il n’y a jamais eu de position commune sur cette question prise par les trois pays cités par ce même journal (…) » lit-on dans le communiqué, qui ajoute que les élections au Burundi et d’autres questions politiques du pays ne concernent que les burundais eux-mêmes.

Dans sa revue du 22 au 28 novembre 2014, The East African, avait publié un article selon lequel trois Ambassadeurs de la région, celui du Kenya, de l’Ouganda et du Kenya étaient favorables à la réélection du président Nkurunziza en 2015, pour un troisième mandat.

Après la publication de cette information, les partis de l’opposition auraient saisi Dar Es Salaam pour savoir l’origine de cette déclaration.

Ils auraient même refusé de commenter à haute voix le contenu de ces déclarations, préférant plutôt des voies diplomatiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1104 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 21 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 2 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 2 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 2 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 2 %)

Le sénat approuve 7 gouverneurs dont un journaliste de la radio Isanganiro,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

Vol direct Bujumbura-Johannesburg de nature à rapprocher les deux peuples ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)