Troisème mandat de Nkurunziza : La Tanzanie dément




Par: Désiré Nimubona , vendredi 5 décembre 2014  à 07 : 23 : 45
a

La République Unie de Tanzanie, a, à travers son Ambassadeur à Bujumbura, démenti vouloir s’ingérer dans la politique burundaise après l’article de The East African qui diffusait la position du Kenya, Tanzanie et l’Ouganda selon laquelle, les trois pays soutiendraient la candidature de l’actuel président au troisième mandat en 2015.

Selon le communiqué de l’Ambassade de la Tanzanie, parvenue à la Rédaction ce jeudi soir, l’information selon laquelle les pays de l’Afrique de l’Est, y compris la Tanzanie ont déjà pris position face « aux grandes élections prévues en 2015 au Burundi est du pur mensonge et sans fondement ».

Selon l’ambassade, ni le correspondant de The East African, qui, en premier lieu a diffusé l’information, ni les médis burundais, qui ont par la suite relayé l’information, personne ne s’est renseigné auprès de cette ambassade et surtout du Dr. James Mwasi Nzagi (voir photo Igihe), Ambassadeur de la République Unie de Tanzanie au Burundi

« Il n’y a jamais eu de position commune sur cette question prise par les trois pays cités par ce même journal (…) » lit-on dans le communiqué, qui ajoute que les élections au Burundi et d’autres questions politiques du pays ne concernent que les burundais eux-mêmes.

Dans sa revue du 22 au 28 novembre 2014, The East African, avait publié un article selon lequel trois Ambassadeurs de la région, celui du Kenya, de l’Ouganda et du Kenya étaient favorables à la réélection du président Nkurunziza en 2015, pour un troisième mandat.

Après la publication de cette information, les partis de l’opposition auraient saisi Dar Es Salaam pour savoir l’origine de cette déclaration.

Ils auraient même refusé de commenter à haute voix le contenu de ces déclarations, préférant plutôt des voies diplomatiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1111 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 6 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 6 %)

Le nouveau gouverneur de Gitega prend ses fonctions,(popularité : 6 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 5 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 5 %)

Bujumbura : Une marche à Bujumbura contre la nouvelle résolution de l’ONU,(popularité : 5 %)

La réunification des FNL sujette de controverse à Rumonge,(popularité : 5 %)

Samedi, un congrès du CNDD-FDD sans « agenda » connu,(popularité : 5 %)

Le congrès du parti au pouvoir vient de débuter à Bujumbura,(popularité : 5 %)

Élèves et écoliers en manifestation forcée, pour des enseignements de haine,(popularité : 5 %)