Burundi : L’ONU envoie son expert au Burundi sur la justice transitionnelle




Par: Désiré Nimubona , vendredi 5 décembre 2014  à 11 : 24 : 09
a

L’expert des Nations Unies Pablo de Greiff (Photo) est attendu au Burundi le 8 pour quitter le 16 décembre 2014 pour « évaluer les efforts entrepris jusqu’à présent par les autorités en matière de justice transitionnelle », une annonce qui intervient quelques jours après la mise en place de la Commission Vérité et Réconciliation.

« Cette première visite (aura, Ndlr) lieu dans un moment particulièrement crucial pour le pays » signale le Rapporteur spécial sur la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition, soulignant notamment le processus qui établit la Commission Vérité et Réconciliation

« La création de cette entité pour la recherche de la vérité au Burundi est l’une des principales étapes contenues dans l’Accord d’Arusha de 2000 et une recommandation clé issue des consultations nationales de 2009 », selon un communiqué des Nations Unies parvenue à la rédaction vendredi matin.

Cependant Pablo de Greiff dit qu’au-delà de la promotion de la vérité, son mandat se concentre également sur les domaines de la justice, la réparation et des garanties de non-répétition dans des pays comme le Burundi qui cherchent à se relever de leur passé noir.

Selon le communiqué qui cite Pablo de Greiff les efforts « visent à faire face à l’héritage des violations flagrantes des droits de l’homme, à contribuer à la reconnaissance des victimes, à encourager un climat de confiance et la réconciliation, et à renforcer la primauté de l’Etat de droit »

M. de Greiff, qui visite le pays à l’invitation des autorités burundaises. Il va s’entretenir avec des représentants du Gouvernement, des représentants des pouvoirs législatif et judiciaire, des responsables des forces de sécurité, des acteurs de la société civile, des victimes, des représentants des Nations Unies et des délégations diplomatiques basées à Bujumbura.

M. de Greiff visitera les provinces de Bujumbura Rural, Bubanza et Gitega, lors de son séjour d’une semaine au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

513 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 3 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 3 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)