Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Burundi : L’ONU envoie son expert au Burundi sur la justice transitionnelle




Par: Désiré Nimubona , vendredi 5 décembre 2014  à 11 : 24 : 09
a

L’expert des Nations Unies Pablo de Greiff (Photo) est attendu au Burundi le 8 pour quitter le 16 décembre 2014 pour « évaluer les efforts entrepris jusqu’à présent par les autorités en matière de justice transitionnelle », une annonce qui intervient quelques jours après la mise en place de la Commission Vérité et Réconciliation.

« Cette première visite (aura, Ndlr) lieu dans un moment particulièrement crucial pour le pays » signale le Rapporteur spécial sur la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition, soulignant notamment le processus qui établit la Commission Vérité et Réconciliation

« La création de cette entité pour la recherche de la vérité au Burundi est l’une des principales étapes contenues dans l’Accord d’Arusha de 2000 et une recommandation clé issue des consultations nationales de 2009 », selon un communiqué des Nations Unies parvenue à la rédaction vendredi matin.

Cependant Pablo de Greiff dit qu’au-delà de la promotion de la vérité, son mandat se concentre également sur les domaines de la justice, la réparation et des garanties de non-répétition dans des pays comme le Burundi qui cherchent à se relever de leur passé noir.

Selon le communiqué qui cite Pablo de Greiff les efforts « visent à faire face à l’héritage des violations flagrantes des droits de l’homme, à contribuer à la reconnaissance des victimes, à encourager un climat de confiance et la réconciliation, et à renforcer la primauté de l’Etat de droit »

M. de Greiff, qui visite le pays à l’invitation des autorités burundaises. Il va s’entretenir avec des représentants du Gouvernement, des représentants des pouvoirs législatif et judiciaire, des responsables des forces de sécurité, des acteurs de la société civile, des victimes, des représentants des Nations Unies et des délégations diplomatiques basées à Bujumbura.

M. de Greiff visitera les provinces de Bujumbura Rural, Bubanza et Gitega, lors de son séjour d’une semaine au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

542 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 27 %)

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 12 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 10 %)

L’UE prête à accompagner les élections de 2015,(popularité : 7 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 6 %)

La manifestation anti-3è mandat : les femmes descendent dans les rues,(popularité : 5 %)

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur,(popularité : 5 %)

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre,(popularité : 5 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 4 %)

FORSC : L’Unité Nationale se cherche encore,(popularité : 4 %)