Prêt -bourse pour les étudiants, une des solutions pour l’enseignement supérieur




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 5 décembre 2014  à 15 : 34 : 01
a

Le professeur Pierre Célestin Karangwa estime qu’une des pistes pour la continuité des cours sans interférences des grèves à répétition à l’Université du Burundi se trouve être bel et bien l’octroi entre autres de formes de crédits aux étudiants.

En marge des Etats généraux sur l’éducation qui se déroulent à Bujumbura ce vendredi, le physicien Pierre Célestin Karangawa a fait une ébauche sur la manière dont la bourse devrait être accordée aux étudiants.

Dans cette étude, le professeur Pierre Célestin Karangwa juge que les bénéficiaires de homes universitaires devraient être préalablement les étudiants qui entrent à l’Université du Burundi. Cela permettrait selon lui, à ces étudiants de ne pas échouer. Le pays gagnerait énormément car les premières sont le plus souvent dures pour les étudiants qui viennent de l’intérieur pour embrasser les cours académiques.

Cette étude relève d’autres innovations notamment les étudiants qui devraient bénéficier de la bourse d’étude à savoir les étudiants qui ont reçu une bonne note par rapport aux autres en classe. Il qualifie cette bourse d’étude de celle de l’excellence. L’autre bourse d’étude est appelée sociale.

Les étudiants bénéficiaires de celle-ci devraient préalablement des familles les plus démunies. « Le pays a encore besoin des capacités de ces enfants du pays dont celles de ceux qui proviennent des milieux pauvres », a souligné Pierre Célestin Karangawa.

D’autres types de bourse d’étude seraient relatives aux facultés et institut dont le Burundi a beaucoup plus besoin notamment celles liées aux sciences et technologies.

Selon Pierre Célestin Karangawa, ces innovations aideraient à réduire les mouvements de grèves des étudiants. Le Burundi enregistre des effectifs d’étudiants qui grossissent chaque année alors que le budget de l’Etat affecté dans ce secteur n’est pas conséquent.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

381 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par NGANJI   ce  lundi 8 décembre 2014   à 12 : 18 : 46

D’accord avec Mr Karangwa mais quels sont les delais pour executer ces propositions. D’ailleurs quelle a ete la conclusion de ces etats generaux ?



Par Mwana mboka   ce  mardi 9 décembre 2014   à 16 : 47 : 42

Notre ami Kibuye a jeté un pavé dans la marre de la misère : le pays est fauché, les parents sont fauchés, les étudiants sont fauchés tout en assistant à l’augmentation de leur nombre de façon exponentielle ; qui pourra soutenir qui ? C’est une équation à une multitude d’inconnues à laquelle des solutions sont compliquées à trouver (du moins pour le moment...), sauf ceux qui nous saoulent de leur démagogie et populisme !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents scolaires



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents scolaires ,(popularité : 20 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 11 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 5 %)

Muyinga/ Lancement de "AMASHIGA" pour lutter contre la malnutrition chronique,(popularité : 3 %)

Une représentation élue mais non reconnue des étudiants à l’Université du Burundi,(popularité : 3 %)

Le Burundi se dote d’un premier centre de traitement d’Ebola,(popularité : 3 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 3 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 3 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 3 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 3 %)