Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain

Sport et culture


Bujumbura abrite la 2ème édition du tournoi de Golf


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Revue de presse du 06 décembre 2014




Par: , vendredi 5 décembre 2014  à 18 : 40 : 16
a

Cinq clefs pour comprendre le « départ » de Guillaume Bunyoni et Adolphe Nshimirimana. Le parti Cndd-fdd n’aime pas étaler ses problèmes en public selon l’hebdomadaire Iwacu.

Pour les derniers changements, écrit notre confrère, la règle a été respectée. Peu d’informations filtrent. En interrogeant et en recoupant plusieurs sources, Iwacu a reconstitué les raisons et les conséquences du départ des deux hommes forts.

Il se pose ainsi quelques questions notamment celles-ci : ce limogeage, a-t-il un lien avec les prochaines élections ? Ces changements, ont-ils un lien avec un autre mandat du président ? Est-ce pour lui ou pour les autres ?

Par ces nouvelles nominations, estime Iwacu, le président de la République semble vouloir s’entourer d’un nouveau noyau, en récupérant les mécontents et en éloignant les généraux des yeux des projecteurs. Le président aurait voulu s’entourer de sang nouveau et paraître propre. Un peu avant, dans l’éditorial, notre confrère écrit : il s’avère qu’il s’agit d’un repositionnement au sein du système.

Iwacu revient aussi sur ce qu’il appelle « Epreuve de force » ; il parle du conflit entre éleveurs et administration à Gihanga.

Trois semaines après la destruction de leurs étables dans la réserve de la Rukoko par des militaires, les éleveurs se sont vus contraints de déplacer leurs bétails sur la colline Mudubugu. Mais ceux-ci refusent d’obtempérer.

Ils refusent de s’installer sur cette colline car, étant désertique. Le chef des éleveurs de Gihanga explique qu’une partie de Mudubugu a été transformée en champ de tir, et une autre a été scindée en deux parties : l’une octroyée à l’Eglise Rocher, l’autre située dans la localité de Kagwema appartenant à la population qui y possède des champs.

L’Onu envoie son expert sur la justice transitionnelle au Burundi.

Pablo De Grieff est attendu le lundi 08 décembre selon le site de la Radio Isanganiro. Il aura la mission d’évaluer les efforts entrepris jusqu’ici par les autorités burundaises en matière de justice transitionnelle.

Au-delà de la promotion de la vérité, le mandat de cet expert onusien se concentre également sur les domaines de la justice, la réparation et les garanties de non-répétition dans des pays comme le Burundi qui cherchent à se relever de leur passé noir.

Le réseau européen pour l’Afrique centrale préoccupée par les menaces à l’endroit de Pacifique Nininahazwe.

L’agence Net press écrit que Pacifique, qui est le président du Forum pour la conscience et le développement (Focode), est la cible des appels anonymes et des messages sur les réseaux sociaux véhiculant de graves menaces à sa personne et à sa famille depuis trois semaines.

Ce réseau européen est convaincu que ces menaces sont consécutives à des activités de plaidoyer qu’il a menées en Europe, début novembre. Il est intervenu pendant le séminaire sur « les enjeux sécuritaires et électoraux dans la région des grands lacs », dénonçant le verrouillage de l’espace démocratique dans la période qui précède les élections au Burundi. Il avait également déclaré ouvertement son opposition à un éventuel troisième mandat du président de la République.

Le journal La Voix de l’enseignant parle d’un directeur étudiant qui n’a pas encore eu de remplaçant.

Il s’agit de Léopold Ndayizeye, directeur au lycée communal de Murama en commune et province de Muyinga. Il vient de reprendre le deuxième cycle à l’école normale supérieure, dans la section mécanique.

Il préfère être en même temps au four et au moulin selon La Voix de l’enseignant. Il descend le dimanche pour suivre les cours à l’ENS, et monter le mercredi pour assumer les responsabilités de chef d’établissement. C’est ainsi qu’il agit conséquemment contre les enseignants Licenciés susceptibles de le remplacer.

Le magazine Burundi Eco écrit sur la sexualité juvénile : un casse-tête pour les parents.

La prévalence des grossesses non désirées chez les jeunes inquiète plus d’un. Les parents sont en quête des voies de sortie pour couper court à ce défi social. Burundi Eco regrette qu’actuellement, les parents confient leurs enfants aux écoles pour qu’ils soient éduqués dans ces établissements.

Pourtant, poursuit notre confrère, les écoles sont des milieux où s’acquière la formation intellectuelle, et e peuvent pas se substituer à l’éducation familiale donnée par les parents. Et de rappeler qu’autrefois, tomber enceinte était une honte, une malédiction aussi bien pour les parents que pour la fille.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

612 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article