2015 : Oxfam exhorte les femmes à se faire élire




Par: Bernard Bankukira , mardi 9 décembre 2014  à 10 : 03 : 11
a

« J’aimerais encourager les femmes à se mettre à l’œuvre et présenter leurs candidatures pour les élections à venir au Burundi pour avoir plus de femmes ministres et plus de femmes engagées dans la politiques », c’est l’appel lancé par Aletta Va Der Woude, Directrice régionale d’Oxam en Afrique occidentale et australe.

Dans une interview avec elle ce lundi en marge d’une visite à la Radio Isanganiro, Aletta Woude a fait savoir que les femmes constituent une puissance pouvant conduire à un véritable changement dans le pays. Elle demande aux électeurs de donner plus de chance à la femme pour lui permettre de jouer son plein rôle.

Aletta woude apprécie en outre le pas franchi par le monde médiatique dans la promotion de la liberté d’expression. « J’apprécie vraiment l’activisme des médias au Burundi, sachant que l’ouverture des médias est très essentielle surtout en cette période où le pays s’achemine vers les élections de 2015 », dit-elle, ajoutant que c’est normalement à travers les médias que les citoyens apprennent leurs droits.

Concernant ces élections prévues en 2015, Aletta woude appelle les Burundais à s’y préparer d’avance. Selon elle, la première chose est que le peuple se prépare, demande aux candidats leurs programmes et ce qu’ils comptent changer pour son bien-être, au lieu d’aller voter sans savoir ce qu’on va voter.

« Si par après vous pouvez réellement discerner ce que les candidats vont faire pour changer votre vie et la vie des autres citoyens, votez pour eux », a dit Aletta qui dirigeait une délégation d’Oxam en visite à la Radio Isanganiro, l’une des radios appuyées par cette organisation néerlandaise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

322 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 10 décembre 2014   à 19 : 07 : 01

MERCI MADAME ALETTA POUR CE CONCEIL,
DEMANDE AUSSI POURQUOI
CETTE ABSENCE DU POUVOIR EMVERS LA POPULATION,LES FEMMES DOIVENT SE MOBILISER POUR AIDER LE PEUPLE BURUNDAIS AU RETOUR
DE LA CONFIANCE A LEUR DIRIGEANTS ET NOUS RECOMMANDONS AUX CANDIDA DIRIGEANTS DE CE PAYS DE METTRE EN AVANT LES BONHEUS ET L HONNEUR DE CHACUN SITOYENS BURUNDAIS



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi





Les plus populaires
Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 10 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 10 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 9 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 8 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 8 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 8 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 8 %)

Frédéric Bamvuginyumvira est désormais provisoirement libre ,(popularité : 7 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 6 %)