Une coalition pour la ‘’renaissance du Burundi’’




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 11 décembre 2014  à 14 : 26 : 13
a

Huit partis politiques viennent de se coaliser pour ‘’barrer la route à la victoire du CNDD FDD en 2015’’.

Ils demandent aux burundais de se faire enrôler et à la Commission Electorale Nationale Indépendante de corriger les irrégularités jusqu’ici observées sinon de démissionner.

Au cours de cette conférence de presse de ce jeudi à la Maison de la presse ce matin, ces partis politiques ont, sans passer par quatre chemins, souligné que la bataille politique pour le changement a commencé.

Rwasa Agathon au milieu de Jean Minani et de Charles Nditije, tous les 8 représentants de ces partis politiques se sont déclarés engagés pour le refus surtout contre l’arrogance du pouvoir en place dont le peuple est victime.

Selon Agathon Rwasa ‘’ cette arrogance de la part du CNDD FDD envers les autres formations politiques et cette corruption qui gangrène le Burundi doivent être jugulées’’.

Pour ce faire, cet homme Burundais appelle les Burundais à se coaliser autour de cette formation politique dont le FNL fait partie.

De sa part l’essentiel n’est pas de faire partie de l’Alliance des Démocrates pour le Changement mais plutôt de s’engager dans cette route vers le changement.

« En tenant compte des résultats de 2010, il est clair que nous vaincrons si nous nous mettons ensemble », a- t- il ajouté.

Pour Charles Nditije qui se réclame toujours président de l’Uprona, il est hors de question que le parti au pouvoir revienne en 2015 à la tête des institutions avec la même force et la même arrogance.

« Les Burundais sans considération d’ethnies ont intérêt à ce que la dynamique politique actuelle ne se reproduise en 2015 », a- t-il ajouté étant visiblement en colère.

Cette conférence de presse a lieu ce jeudi , soit plus d’une semaine après les rumeurs faisaient état de leur probable coalition pour 2015.

Ces partis politiques sont le FNL de Rwasa Agathon , l’Uprona de Charles Nditije et le Frodebu Nyakuri de Jean Minani , le Paside Imboneza , le Nadebu, Raddes, Paribu et Piebu. Ils demandent aux Burundais de se faire enrôler pour 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1038 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 11 décembre 2014   à 15 : 38 : 34

NONE KO AMA COHALITION ABAYE MENSHI BAZOTEBA BUMVIKANA
KUGIRA BARONKE UMUKURU WI GIHUGU UMWE WUMVA BOSE NYENE BATARONDERA KWIKWEGERAKO RWASA ASHAKA KUBA PRESIDENT,MINANA
GURTYO,NDITIJE GURTYO ,MURI ADC IKIBIRI BAZANE UWUNDI WUMVA
BAZOHURIRA HE NTIWUMVA KO ARI INGORANE
NDABAJIJE KO UBURUNDI ARI BUTO BAKABA BASHAKA ICO KIBANZA
BABONA BAZOKIRONKA BOSE JEWE NARINITEZE COALITION IMWE KUGIRA BATSINDE CNDD FDD



Par NGANJI   ce  jeudi 11 décembre 2014   à 21 : 29 : 05

" Il est hors de questionque le parti au pouvoir revienne en 2015 a la tete des institutions avec la meme force et la meme arrogance"
Donc d’apres Nditije le parti au pouvoir gagnera (donc ne sera pas chasse comme le veulent SInduhije, Nyangoma et Ngendakumana) les elections mais il faut lui soutirer des voix. Ceci est une des premieres idees realistes de nos politiciens. Mais avec Rwasa je doute de la fiabilite de ces declarations. Il parle trop, declare beaucoup des fois j’ai l’impression qu’il serait un peu ivre. Il parait que des le 12/12/2014 il commence officiellemnt le chomage. donc attendons nous a plus de declarations encore.

Bon vent mes compatriotes !



Par Mafaranga Juvénal   ce  vendredi 12 décembre 2014   à 15 : 42 : 08

Qui enrole qui ? Si le processus d’enrolement des electeurs est vicié, les élections sont faussés d’avance !
Solutions :
1. Arrêter immédiatement et annuler le processus actuel d’enrolement des électeurs entàché d’irrégularités grossières ;
2. Mettre sur pied une CENI représentative qui rassure tous les compétiteurs ;
3. Prendre le temps nécessaire et au besoin même, reporter les élections à une date ultérieure ;
4. Relancer le processus d’enrolement des électeurs
5. Respecter scrupuleusement les feuilles de routes convenues avec le soutien des partenaires du Burundi pour assurer une compétition libre des formations politiques conformément à la loi ;
6. Etc... etc...



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 95 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 8 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 5 %)

Sénatoriales en cours à travers le pays,(popularité : 4 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 4 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 4 %)

Le recensement ethnique est une violation des accords d’Arusha ,(popularité : 4 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 4 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 4 %)