L’Abuco exige une réduction correcte des prix de transport




Par: Aubin Niyonkuru , lundi 22 décembre 2014  à 05 : 52 : 53
a

L’Association burundaise des consommateurs trouve que les prix de transport restent en hausse malgré la récente mesure de revue du coût de transport consécutive à la récente diminution des prix du carburant intervenue le 18 décembre courant.

Les prix du transport en mairie de Bujumbura sont passés de 350 à 340 frs, et les prix de transport à l’intérieur du pays doivent être diminués d’au moins 4 pourcent, tant pour le transport des personnes que pour celui des marchandises, selon le communiqué conjoint du ministère du commerce, du transport et de l’office du transport en commun (otraco).

Si on considère la dernière restructuration des prix du transport qui remonte au mois de juillet, la moyenne de réduction devrait aujourd’hui être de 5 pourcent et non de 4 pourcent, a annoncé le porte-parole de l’Abuco.

Pierre Nduwayo rappelle même que les prix de transport avaient été fixés à 345 frs, arrondis à 350 frs par les transporteurs à Bujumbura. Pour lui, si l’on considère ce prix de 345 frs fixés au mois de juillet, multiplié par la diminution de 5 pourcent des prix du carburant depuis le même mois, on obtient plus ou moins 18 frs qui devraient diminuer sur les prix du transport, donc en arrondissant,il précise que les prix du transport à Bujumbura devrait être de 328 frs (plus ou moins 330) .

« Donc il y a 10 frs que chaque consommateur supporte injustement », selon le porte-parole de l’Abuco. Pierre Nduwayo interpelle le pouvoir public, surtout les ministères du transport et du commerce de revoir cette mesure, en associant aussi les consommateurs pour discuter sur ces chiffres.

L’Abuco déplore également qu’elle n’ait pas été associée bien avant, alors qu’habituellement ces mesures se prenaient en présence de toutes les parties pour la concertation.

Il y a de cela 2 jours que les prix du carburant avaient été revus à la baisse. L’essence est passée de 2340 à 2020 frs, le gasoil de 2200 à 2150 frs, et le pétrole de 2020 à 1920 frs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

858 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 5 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 3 %)

Mobicash Burundi, solution à la bancarisation ? ,(popularité : 2 %)

Serait- il actionnaire de Burundi- Brewery ?,(popularité : 2 %)

‘’Pas encore temps de décrier la hausse des frais d’appel par téléphones’’,(popularité : 2 %)

Burundi/Carburant : Vers le réajustement des prix à la pompe ?,(popularité : 1 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 1 %)

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze visite le Burundi,(popularité : 1 %)

Vers la fermeture du port commercial de Rumonge ?,(popularité : 1 %)

La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 1 %)