Le frère de Bilal Nzohabonayo arrêté au Burundi




Par: Désiré Nimubona , lundi 22 décembre 2014  à 13 : 20 : 39
a

Les services secrets burundais sont en train d’interroger Brice Nzohabonayo, frère de Bilal Nzohabonayo (voir photo Internet) abattu samedi dernier en France après avoir agressé trois policiers à l’aide d’un couteau.

Le porte-parole de services secrets Telesphore Bigirimana joint par téléphone nous a indiqué que le jeune Brice Nzohabonayo avait été arrêté samedi par les services dont il est porte parole.

Cependant, il dit que le Burundi a agit sur sa propre volonté parce que selon lui, la lutte contre le terrorisme fait que chacun réagisse avec spontanéité.

Le porte-parole des renseignements estime que les deux frères sont des citoyens burundais et que le Burundi doit d’abord l’interroger avant toute autre procédure.

Il a ajouté que les deux frères, Brice et Bilal avaient été suivis par le Burundi depuis 2013 suite à leur tendance à la radicalisation.

Issus d’une famille favorisée de Kinindo au sud de la ville de Bujumbura, les renseignements disent que le jeune Brice avait été arrêté dans un quartier chic connu comme Mutanga chez l’un des ses oncles où il venait de séjourner pendant quelques jours après son retours de la France.

Des sources de la France affirment que les deux frères s’étaient converti à l’Islam radical il y a à peine une année et demie.

Quelques jours avant l’attaque d’une station de police, Bilal avait posté sur son compte facebook, le drapeau de l’Etat Islamique (EI).




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1577 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Apollinaire N.   ce  mardi 23 décembre 2014   à 21 : 23 : 31

Il a fait honte de notre pays !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 16 %)

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 15 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 10 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 10 %)

Burundi –Securité : Agathon Rwasa, inquiet de sa sécurité,(popularité : 9 %)

Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 9 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 9 %)

Du matériel militaire volé par des inconnus au camp militaire de Nyanza- Lac ,(popularité : 9 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 9 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 9 %)