L’UB chasse les étudiants du campus Kiriri




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 25 décembre 2014  à 20 : 02 : 44
a

Les étudiants de l’Université du Burundi, UB, campus Kiriri ont été chassés des homes universitaires ce jeudi après-midi. La direction académique souligne que ces étudiants ont empêché leurs collègues de l’Institut Supérieur des Cadres Militaires raison pour laquelle elle a décidé une suspension momentanée des cours le campus Kiriri.

Selon en effet le directeur académique de l’UB, Paul Hakizimana les étudiants de l’Université du Burundi bloquent l’entrée des homes universitaires chaque fois que le bus transportant les étudiants de l’Iscam entre dans ce campus depuis le 18 de ce mois, date à laquelle les échauffourées ont éclaté au Campus Mutanga.

Au cours de cet incident, des échauffourées ont éclaté entre les étudiants de l’UB et leurs collègues de l’ISCAM. Ce jour-là, les étudiants de l’Iscam ont vengé leur frère du même institut qui avait subi le bizutage. Plus d’une dizaine d’entre eux avaient été blessés à l’aide des ceinturons militaires et ont été soignés dans les différents hôpitaux de la Mairie de Bujumbura.

Près d’une semaine après l’incident, le directeur académique de l’Université du Burundi a souligné que pour des raisons de sécurité, il a été décidé de fermer les homes de Kiriri où la plupart des étudiants de l’Iscam étudient. « Les homes ont été fermés pour limiter les dégâts de nature à subvenir », a-t-il ajouté.

A question de savoir si la direction aurait pour objectif de sanctionner ces étudiants de l’Iscam sur base de la loi régissant l’Université du Burundi comme le veulent aussi les étudiants de l’Université du Burundi, Paul Hakizimana dit que les enquêtes sont en cours. Selon lui, outre les étudiants de l’ISCAM, même ceux de l’Université du Burundi ne seront pas épargnés. Il a précisé que les cours et d’autres services sociaux continuent dans d’autres campus.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

650 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 25 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 15 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 8 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 7 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 3 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 3 %)

La polygamie à Muyinga divise la famille des musulmans ,(popularité : 3 %)

Une loi pour mettre fin aux violences basées sur le genre,(popularité : 3 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 2 %)