Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 26 janvier 2012  à 17 : 01 : 02
a

Les membres du parti UPRONA qui s’opposent à Bonaventure NIYOYANKANA à la tête de ce parti et ceux qui lui restent fidèles devraient créer un cadre de dialogue pour trouver une issue aux divergences qui les opposent à défaut de quoi le parti risque l’implosion. C’est la position des Bashingantahe à travers le professeur Emile MWOROHA, membre de ce parti dans une interview de ce mercredi.

C’est dans des termes plus sévères que le professeur Emile MWOROHA s’est exprimé. Il a indiqué que le contexte dans le lequel se trouve l’UPRONA exige un dialogue entre ces parties concernées pour l’intérêt du parti.

Certains parmi les membres du comité central ont été chassés du parti du Prince Louis Rwagasore, mais ils se déclarent toujours membres à part entière et réclament encore le départ du président de ce parti. L’autre camp soutient Honorable Bonaventure NIYOYANKANA à la tête de ce parti.

Emile MWOROHA a rappelé que la mort d’un jeune à KUMUGUMYA, la permanence nationale du parti UPRONA vers la fin de l’année 2011 a été une perte pour le BURUNDI.

Pour Emile MWOROHA, le comité central du parti UPRONA devrait venir à bout de ce contexte avant d’organiser les congrès provinciaux, « sinon le parti risque une déstabilisation, voire une implosion à défaut d’un dialogue », a-t-il ajouté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

859 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Muyinga : Deux administratifs déchus pour incompétence ,(popularité : 6 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 6 %)

Le gouvernement burundais s’exprime sur les questions de sécurité devant les diplomates,(popularité : 6 %)

Agathon Rwasa interdit d’accéder au lieu d’accueil par la police ,(popularité : 6 %)

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA,(popularité : 5 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 5 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 5 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 5 %)

L’Uprona sous le coup de divisions,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa en visite au Burundi,(popularité : 5 %)