Actualité thématique

Economie


Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques

Environnement


Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues

Justice/Droits de l’homme


L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui

Santé


Hôpital Mpanda : Contribution de 2000 tournant vers une amende de 20 litres de gasoil suspendue par le ministère

Sécurité


Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi

Société


« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge

Sport et culture


L’équipe nationale U-23 déterminée à battre les Diables du Congo Brazza ce mercredi


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 18 ntwarante 2019

Débat


Mosaïque, 16 mars 2019

Diaspora


Karadiridimba, 17 ntwarante 2019

Economie


Umuyange, 6 Munyonyo 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 18 ntwarante 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 28 ruhuhuma 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 8 ruhuhuma 2019

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 15 ntwarante 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 17 ntwarante 2019


Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 26 janvier 2012  à 17 : 01 : 02
a

Les membres du parti UPRONA qui s’opposent à Bonaventure NIYOYANKANA à la tête de ce parti et ceux qui lui restent fidèles devraient créer un cadre de dialogue pour trouver une issue aux divergences qui les opposent à défaut de quoi le parti risque l’implosion. C’est la position des Bashingantahe à travers le professeur Emile MWOROHA, membre de ce parti dans une interview de ce mercredi.

C’est dans des termes plus sévères que le professeur Emile MWOROHA s’est exprimé. Il a indiqué que le contexte dans le lequel se trouve l’UPRONA exige un dialogue entre ces parties concernées pour l’intérêt du parti.

Certains parmi les membres du comité central ont été chassés du parti du Prince Louis Rwagasore, mais ils se déclarent toujours membres à part entière et réclament encore le départ du président de ce parti. L’autre camp soutient Honorable Bonaventure NIYOYANKANA à la tête de ce parti.

Emile MWOROHA a rappelé que la mort d’un jeune à KUMUGUMYA, la permanence nationale du parti UPRONA vers la fin de l’année 2011 a été une perte pour le BURUNDI.

Pour Emile MWOROHA, le comité central du parti UPRONA devrait venir à bout de ce contexte avant d’organiser les congrès provinciaux, « sinon le parti risque une déstabilisation, voire une implosion à défaut d’un dialogue », a-t-il ajouté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

876 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa





Les plus populaires
La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 12 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 11 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 11 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 10 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 10 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 10 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 10 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 9 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 9 %)

Les Imbonerakure en veulent à Anselme Nyandwi ,(popularité : 9 %)