Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 26 janvier 2012  à 17 : 01 : 02
a

Les membres du parti UPRONA qui s’opposent à Bonaventure NIYOYANKANA à la tête de ce parti et ceux qui lui restent fidèles devraient créer un cadre de dialogue pour trouver une issue aux divergences qui les opposent à défaut de quoi le parti risque l’implosion. C’est la position des Bashingantahe à travers le professeur Emile MWOROHA, membre de ce parti dans une interview de ce mercredi.

C’est dans des termes plus sévères que le professeur Emile MWOROHA s’est exprimé. Il a indiqué que le contexte dans le lequel se trouve l’UPRONA exige un dialogue entre ces parties concernées pour l’intérêt du parti.

Certains parmi les membres du comité central ont été chassés du parti du Prince Louis Rwagasore, mais ils se déclarent toujours membres à part entière et réclament encore le départ du président de ce parti. L’autre camp soutient Honorable Bonaventure NIYOYANKANA à la tête de ce parti.

Emile MWOROHA a rappelé que la mort d’un jeune à KUMUGUMYA, la permanence nationale du parti UPRONA vers la fin de l’année 2011 a été une perte pour le BURUNDI.

Pour Emile MWOROHA, le comité central du parti UPRONA devrait venir à bout de ce contexte avant d’organiser les congrès provinciaux, « sinon le parti risque une déstabilisation, voire une implosion à défaut d’un dialogue », a-t-il ajouté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

842 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 5 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 5 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 5 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 3 %)

Le SG des Nations Unies condamne l’assassinat du Gén. Kararuza ,(popularité : 3 %)