L’heure des spéculateurs sonne dans le transport




Par: Aubin Niyonkuru , vendredi 26 décembre 2014  à 20 : 30 : 00
a

Les transporteurs privés exagèrent dans la revue en hausse des frais de transport pendant cette période des fêtes de fin d’année selon l’association burundaise des consommateurs. Le porte-parole de cette association dénonce un phénomène qui se répète à chaque fois que s’approchent les fêtes de noël et de nouvel an. « C’est un comportement déplorable qui revient cette année », selon le porte-parole de l’Abuco.

Une avancée très remarquable avait été franchie l’année passée puisque le ministre du transport avait réuni différents intervenants dans le domaine de transport pour arrêter les mesures nécessaires qui allaient permettre de juguler ce phénomène, a précisé Pierre Nduwayo.

Ce ministère avait réuni les représentants des consommateurs, ceux du domaine de transport et ceux de la police de roulage qui avaient sorti un communiqué conjoint appelant les transporteurs au respect des prix fixés.

Malheureusement cette avancée de l’année passée n’a pas été poursuivie pour cette année, poursuit le porte-parole de l’Abuco. Pour Pierre Nduwayo, il n’est jamais tard pour bien faire. Il invite les ministères ayant le transport, et celui ayant le commerce dans leurs attributions de réunir tous les intervenants afin que les spéculations qui se sont observées à la veille de la fête de noël ne se répètent pour la fête de nouvel an.

A la veille de la célébration de la fête de Noël, les transporteurs privés avaient doublé, voire triplé les frais de transport pour ceux qui se rendaient à l’intérieur du pays. L’association des transporteurs du Burundi dénonce cette pratique des spéculateurs. Seif Mugabo, président de l’Atrabu appelle la police de roulage à faire respecter les frais de transport fixés. Même son de cloche pour le porte-parole du ministère de transport. Jeanne Mukenguruka appelle les passagers à dénoncer de tels cas à la police de sécurité routière. Elle fait savoir que les bus de l’office de transport en commun ont été multipliés pour faciliter le transport pendant cette période des fêtes de fin d’année.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

320 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par debrouilard   ce  vendredi 26 décembre 2014   à 21 : 46 : 17

Dans un pays sans lois,...dans un pays des voleurs,...on fait comme les voleurs. Dommage au petit peuple qui en souffre.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 35 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 22 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 7 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 5 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Tentative de viol à Cibitoke : Une affaire politique ou pénale ? ,(popularité : 4 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 4 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 4 %)