La sécurité à Cibitoke restaurée




Par: Bernard Bankukira , lundi 5 janvier 2015  à 19 : 35 : 13
a

La sécurité est totalement restaurée dans les communes de Murwi et Bukinanyana après cinq jours de combats entre les forces de défense nationale et un groupe d’hommes armés jusqu’alors non encore identifié. C’est ce qu’affirme le Colonel Gaspard Baratuza, porte-parole, dans une conférence de presse tenue au chef-lieu de la province de Cibitoke pour faire le point sur la sécurité dans cette province du nord-ouest du Burundi.

Dans cette conférence de presse, le Colonel Baratuza a fait savoir que ce groupe qui était venu de la République Démocratique du Congo, a été pris en tenaille par les forces de défense nationale alors qu’il se dirigeait vers la Kibira pour y installer une base afin de mener une guerre contre le Burundi.

"Son intention était d’atteindre la Kibira et de s’y installer en passant par Buganda-Murwi et Bukinanyana dans un premier temps, recruter et enseigner l’idéologie du mouvement avant de passer aux attaques dans tout le pays avant les élections prévues au mois de mai 2015", a-t-il dit.

Selon le porte-parole, le groupe a été complètement anéanti et cela "devrait servir d’exemple à quiconque voudrait emprunter ce chemin".

Selon les statistiques présentées par le porte-parole de la FDN, 95 de ces hommes armés, deux militaires et deux civils ont péri lors de ces affrontements qui ont éclaté le matin du 30 décembre 2014. Il a précisé que neuf parmi les assaillants ont été capturés et sont gardés comme des prisonniers de guerre. Plusieurs armes, y compris des fusils d’assaut et des lance-roquettes, ont été saisies lors de ces combats.

Des informations disaient qu’une vingtaine d’entre eux se seraient rendus avec leurs armes puis exécutés. « Un mouvement pareil ne peut pas se rendre avec 20 armes ; ils avaient la mission de combattre jusqu’au bout, mais une défaite cuisante les a obligés de se rendre », a-t-il indiqué.

Le colonel Baratuza a à cet effet dénoncé les informations selon lesquelles il y aurait des cas d’exécution extrajudiciaires. "Nous avons une force de défense nationale professionnelle et rodée en la matière. Elle a juste mené un combat noble qu’elle a gagné. Ce sont des gens qui balancent des messages pour se dédouaner à gauche à droite. Nos militaires n’ont pas commis de crimes de guerre", a-t-il dit, niant également que la FDN aurait aligné des jeunes Imbonerakure affilié au parti au pouvoir dans ces combats.

Selon les documents saisis des neuf prisonniers de guerre, les assaillants seraient issus d’un mouvement basé dans la localité de Mutarure en RDC, mais qui reste toujours inconnu.

Le porte-parole reconnaît toutefois que l’armée a mené une guerre féroce contre ce mouvement qui était lourdement armé mais dont la nomination et la responsabilité restent inconnues, créant un doute d’un groupe terroriste, surtout que le monde fait face à un terrorisme international.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1787 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 6 janvier 2015   à 01 : 33 : 10

mbariza ko abo avuga bishikanye ko ari barya twabonye usangwa
ari barya bari kuri bujumbura be nibamwe bibirobezo bikorera imizigo bigorewe umengo bamaze indwi batarya
ikindi ntatubeshe mu kuvuga ko batai kumwe ni mbonerakure kuko turazi ko nos militaire bisoneye kandi bakora ico bazi
abantu bishwe abanyagihugu barababonye ntibame bibaza ngo abanyagihugu ntibabona ivyavuzwe vyose nibobabibonyebongera babishikiriza amaradiyo
kandi kubibeshuza biragoye kuko iyo leta barimwo itashoboye kuhumuriza abarundi ejo relo ababuze ababo nibitwara ntimuzotangare



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Abamenyeshamakuru ba Radio Isanganiro bibuka ukwezi guheze iradiyo yabo ituriwe



a

Un mois après : les journalistes se souviennent de la destruction dIsanganiro



a

Radio Isanganiro démolie : ce n’est pas une fermeture mais une démolition



a

Les putschistes annoncent leur échec



a

La CENI va vers des difficultés financières



a

Deuxième semaine : Les manifestations regagnent l’intérieur du Burundi



a

CNDD-FDD : Une candidature de mauvais augure



a

Campagne mardi noir par l’UB empêchée aux environs du pont Muha



a

Des refugiés burundais au Rwanda et en Ouganda



a

Autre probable cause de la parlaysie des activités à l’A.N





Les plus populaires
Dix sept hauts cadres du Cndd-fdd signent contre le 3ème mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 13 %)

Une route baptisée Pierre Nkurunziza, une autre Denise Bucumi-Nkurunziza,…. ,(popularité : 12 %)

Nickel de Musongati : Le Burundi et BMM se partagent les parts,(popularité : 12 %)

Isanganiro Awards 4ème édition : N John de Karusi ,(popularité : 12 %)

L’ Accord d’Arusha est la genèse de la paix, dixit les confessions religieuses ,(popularité : 11 %)

Les Burundais se rappellent des morts de 1972,(popularité : 11 %)

Un mois après : les journalistes se souviennent de la destruction dIsanganiro,(popularité : 11 %)

Le 3ème mandat : sa vie en danger, analyse du SNR ,(popularité : 11 %)

La sécurité à Cibitoke restaurée,(popularité : 11 %)

Pierre Nkurunziza sera désormais « commandant du soldat de la Paix »,(popularité : 11 %)