Un collectif pour sauver la culture burundaise




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 6 janvier 2015  à 11 : 34 : 15
a

« L’essentiel est que nous nous sommes mis ensemble pour cheminer ensemble pour la sauvegarde de la culture Burundaise », c’est l’avis d’Ernest Nahimana, président du collectif des associations culturelles au Burundi.

Au cours d’une conférence de presse de ce mardi que ces organisations ont animée à Bujumbura, ils ont déclaré que 9 associations culturelles se sont regroupées pour essentiellement participer à la sauvegarde de la culture au Burundi.

Pour Ernest Nahimana les vertus de la culture burundaise, nommant l’ubuntu, s’effritent au fur et à mesure. De la part d’Ernest Nahimana, la culture burundaise ne devrait pas être inhibée dans celle de l’occident. « J’interpelle surtout les Burundais qui évoluent à l’étranger à ne pas reléguer à l’écart leur culture » a ajouté Ernest Nahimana.

Ernest Nahimana s’insurge contre les personnes et organisations qui, en violation de la loi, continuent à diffuser les productions culturelles notamment les chansons et autres en violation de la loi régissant la propriété intellectuelle.

Ce collectif est composé de 9 organisations dont Giramahoro pour illustration, Ernest Nahimana a dit que ce collectif n’a aucun lien avec les partis politiques œuvrant dans ce pays.

« Je précise bien, nous sommes apolitique », a-t il dit en regrettant des persécutions à mobiles politiques dont le groupe Lion Story et le chanteur Ndagijimana Jean Prié Victor connu sous le sobriquet de N John Mélodica, gagnant du prix Isanganiro édition 2014, sont victimes. « Nous nous associons avec ces personnes car nous aussi nous risquons de nous retrouver dans la même situation », a souligné Ernest Nahimana.

Naissance certes d’un collectif de protecteur de la culture, mais les chanteurs surtout engagés tel que le groupe Lion Story font objet de persécution. Cette organisation va-t-elle s’investir pour qu’ils soient protégés par les pouvoirs publics ? Voilà la question.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

603 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les noms des sept athlètes représentant le Burundi au Cross- country mondial dévoilés



a

Dix chansons en lice dans Isanganiro Award 7 sont déjà proclamées



a

Les vingt chansons d’Isanganiro Award, 7ème Edition



a

Isanganiro Awards, la septième édition au rendez-vous



a

Le Japon renforce les capacités du karaté burundais



a

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national



a

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine



a

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants



a

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die



a

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA





Les plus populaires
Dix chansons en lice dans Isanganiro Award 7 sont déjà proclamées ,(popularité : 15 %)

Les noms des sept athlètes représentant le Burundi au Cross- country mondial dévoilés,(popularité : 14 %)

L’artiste Rally Joe signe un contrat avec Lumitel ,(popularité : 7 %)

30 joueurs burundais présectionnés pour la CECAFA Challenges Cup sont déjà connus,(popularité : 5 %)

Première défaite de Vital’O,(popularité : 5 %)

Primus Ligue : Résultats de la 17è Journée ,(popularité : 5 %)

Le Tambour burundais, régi par un décret présidentiel ,(popularité : 5 %)

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs,(popularité : 5 %)

Sat B et Big Fizzo se réconcilient dans une chanson commune ,(popularité : 5 %)

Basketball Zone 5 : Berco Stars progresse, Dynamo piétine ,(popularité : 5 %)