La traque des présumés membres du fameux groupe de Cibitoke continue




Par: Aubin Niyonkuru , mercredi 7 janvier 2015  à 20 : 45 : 47
a

Six personnes soupçonnées de collaborer avec le groupe d’hommes armés qui a attaqué les communes de Murwi et Bukinanyana en province de Cibitoke ont déjà été arrêtées depuis le 31 décembre dernier.

Parmi eux, des membres des partis de l’opposition et un agent de police. Les 3 premières sont des forces nationales de libération pro Agathon Rwasa dont Samuel Hakizimana, infirmier à Cibitoke, Saïd Ntibibuka et Isaïe Ndayahundwa . Le 4e Pascal Manirambona est membre de l’union pour la paix et la démocratie (upd zigamibanga), aile Chauvineau Murwengezo non reconnu par le pouvoir. Le 5e est un policier de grade Adjudant major et instructeur, Ernest Bagayuwitunze. Le chef du service des renseignements en province de Cibitoke a indiqué que tous ont été arrêtés pour des raisons d’enquêtes.

Ce mercredi un certain Isaac Nahayo de la colline Sare en commune et province Bubanza a été arrêté. Selon les sources policières, il était chargé de recrutement des gens qui voudraient se faire enrôler dans ce groupe d’hommes armés.

Depuis lundi dernier, 4 autres personnes munies de 3 fusils se sont rendues sur la colline Kigazi de la commune Murwi. Les forces de l’ordre de la localité confirment ces informations. Selon les sources sur place, l’une de ces 4 personnes qui se sont rendues avait été grièvement blessée par les jeunes qui seraient du parti au pouvoir. Les enquêtes de la police judiciaire sont en cours comme ils l’ont précisé.

Lors d’une conférence de presse animée lundi dernier, le porte parole de l’armée nationale, le Colonel Gaspard Baratuza, a indiqué que les professionnels de la sécurité (la police judiciaire) vont continuer à enquêter sur l’une ou l’autre qui aurait collaboré avec ce groupe d’hommes armés, jusqu’ici non encore identifiés.

Les organisations de la société, dans leur conférence de presse de mardi dernier, font état d’un probable montage qui viserait l’arrestation des opposants politiques. Pour ceux qui parlaient d’une rébellion tutsi en gestation, le président de l’Aprodh P.C. Mbonimpa a signalé que les 9 combattants qui ont été capturés par l’armée sont tous des hutus.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

805 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 16 janvier 2015   à 20 : 53 : 24

Iyo nteguro ya shitani ,Imana izoyisambura kandi ibibi vyose bakozebizoteba bije ahabona baherewe none babuze iyo bata imitwe mu kirundi bati uvumwa na benshi ukatota bariko baribaza iyo bakikwigwigwa aho batsindigwa amatora arico gituma barementanyakugira barabe ko bokuramwo imigambwe canke inani zifise benshi
Baribaza kanda ibibi bakoze bakabona ko batagira iyo bahungira,ndababwira nti iyo abarundi bataba batekereza nibo
bobibarije



Par Rose Hakizimana   ce  lundi 2 mars 2015   à 18 : 37 : 43

UBU NAHO NTIMUBONYE KO BABUZE IYO BAGIKWIGWA RABA BAHEJEJE KWICA ABO MU CIBITOKE BAGOMBA KUGIRA BARONKE INGENE KIRYA GITERO BAGISHIRA KUBO BANKA
NONE NTIMUBONA KO ARIVYO BASHAKA MUGABO BARIKO BARAHEREGWA UBWAMBERE BAGISHIRA KURI OPPOSITION MBERE BARASAKA MU MAZU AMWE AMWE YA BAFRODEBU GUSHIKA AHO BAPFUNGA PATRIC NKURUNZIZA BASHAKA KO YOCEGEKA KURI SINDUHIJE ALEXIS IVYO VYARABATAYE KUWAMAZI UBU BARATA BATORA HAMWE NGO NA MARADIO NA MASHIRAHAMWE YIGENGA AHANDI NGO NI RANAC NA ADC IKIBIRI IVYO YABONYE KO VYAMUNANIYE UBU ARIKO AHIGA ABIWE KUGIRA AHONJE AMARASO YABO BAGENDANYE BIRASIGA UBWENGE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 33 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 8 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 6 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 4 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Le Burundi déclare une épidémie de Paludisme,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 2 %)