Upd réunifié : un autre rebondissement ministériel est-il possible ?




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 10 janvier 2015  à 11 : 06 : 42
a

Les deux ailes du partis UPD se réunifiés dans l’après-midi de ce vendredi en présence des membres des comités exécutifs respectifs. En attendant la bénédiction du ministère de tutelle, les deux ailes de l’Upd se disent déterminées à aller aux élections ensembles. L’avis du ministre de l’intérieur par rapport à cette volonté affichée par l’UPD s’attend toujours.

Zedi Feruzi et Chauvineau Mugwengezo , deux frères ennemis se sont serrés la main en signe de réconciliation. Les mots étaient durs : Chauvineau Mugwengezo , président de l’aile qui s’opposait contre le pouvoir a souligné que durant les 4 ans , les membres de ce parti ont mené une vie dure.

« J’en profite pour demander aux membres ici présidents de nous lever pour nous rappeler de certains qui furent sauvagement tués », a-t-il dit les larmes aux yeux. Au milieu des murmures dans la salle, certains ont cité les noms des personnes qui étaient dans le camp Mugwengezo et qui furent tuées pendant cette période.

Malgré tout, Chauvineau Mugwengezo a apprécié la manière dont il collaborait avec lui Feruzimême s’il était dans un autre camp. « Zedi Feruzi a été notre ami de lutte parce que nous avions compris pourquoi il était dans ce camp », a-t-il dit avant d’ajouter ensuite que l’important est de voir loin pour développer davantage d’ambition pour le parti Upd. « Le parti Upd sera fort vous le remarquerez. Restons tout simplement uni », a-t-il ajouté.

Zedi Feruzi a surtout contesté les propos du ministre de l’intérieur selon lesquels 19 membres du comité exécutif se seraient opposés à la réunification du parti. Pour Zedi Feruzi, sur 22 membres qui composent le comité exécutif 17 personnes ont soutenu la réunification et à celui-ci de s’interroger, « pourquoi et quelle est la provenance de la correspondance dont le ministre Edouard Nduwimana a parlé ». De la part de Zedi Feruzi, il devrait plutôt s’expliquer.

Document à l’appui, il a cité les noms des personnes qui étaient présentes dans cette séance de réunification mais qui se retrouvaient en même temps sur cette liste du ministre de l’intérieur.

Pour le moment, il reste à savoir la décision du ministre Edouard Nduwimana par rapport à cette volonté de réunification que viennent d’afficher l’UPD.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

946 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Apollinaire N.   ce  samedi 10 janvier 2015   à 12 : 33 : 17

Qui sera président de l’UPD ?



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 3 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 3 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 3 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 3 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 3 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Trois anciens présidents dénoncent l’absence de débat contradictoire pour une démocratie solide,(popularité : 3 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 3 %)