Les prix du carburant de nouveau revus à la baisse




Par: Aubin Niyonkuru , mercredi 14 janvier 2015  à 04 : 26 : 45
a

Le ministère du commerce a revu à la baisse ce mardi les structures des prix du carburant et ceux du sucre. Le prix à la pompe d’un litre d’essence passe de 2.220 frs à 2.050 frs, soit une baisse de 170 frs. Celui du gasoil passe de 2.150 frs à 2.050 frs, soit une baisse de 100 frs, et celui du pétrole lampant passe de 1.920 à 1.780 frs, soit une réduction de 140 frs. Les raisons de cette révision sont essentiellement dues à la baisse des cours du pétrole sur le marché internationale.

La structure des prix du sucre sosumo (société sucrière de mosso) a aussi été modifiée. Le prix de vente pour les détaillants est désormais de 1.650 frs par kilogramme au lieu de 1.750 frs, soit une réduction de 100 frs. Pour les grossistes, un sac de 50 kilogrammes se vend désormais à 82.500 frs au lieu de 87.500 frs.

Selon un communiqué du ministère du commerce, les raisons de la révision des prix du carburant sont les mêmes que pour la récente baisse du 18 décembre 2014. « Les raisons de cette révision sont essentiellement dues à la baisse des cours du pétrole sur le marché international ».

Lors de la précédente réduction des prix du carburant, l’association burundaise des consommateurs avait déploré que cette révision des prix ne se soit pas conformée à la baisse du prix d’un baril au marché international. L’essence était passée 2.340 à 2.020 frs par litre, le gasoil de 2.200 à 2.150 frs le litre et le pétrole de 2.020 à 1.920 frs le litre.

Selon les informations recueillies au sein du ministère du commerce, les intervenants dans le domaine du transport vont bientôt se réunir pour revoir les prix dans le domaine du transport.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

817 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Stock stratégique carburant, une solution à la pénurie,(popularité : 9 %)

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 9 %)

Barrage Jiji-Murembwe : La BAD accorde 22 millions de dollars,(popularité : 8 %)

L’économie du pays va decrescendo ,(popularité : 8 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 8 %)

Le Burundi classé plus corrompus en Afrique de l’Est, mais avance en économie ,(popularité : 8 %)

Une politique de charroi zéro pour la croissance budgétaire au Burundi ,(popularité : 8 %)

"Il est temps de mettre en œuvre les programmes nationaux de développement ’ ,(popularité : 8 %)

« Le Gouvernement doit plus ou moins 10 milliards aux pétroliers », dixit le président de l’Olucome ,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Les commerçants contraints de déménager temporairement,(popularité : 8 %)