L’arrestation de Rugurika : une volonté de cacher la vérité




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 22 janvier 2015  à 19 : 23 : 00
a

L’arrestation et l’incarcération de Bob Rugurika et tous les méandres qui ont résulté de l’assassinat des 3 sœurs de nationalité italiennes montrent que le gouvernement du Burundi n’a pas la volonté de mettre la lumière sur les mobiles et les auteurs de ce triple assassinat à Kamenge. C’est l’avis d’Innocent Muhozi ce mercredi.

Au cours d’une interview qu’il a accordée aux médias en synergie, le Directeur de la Radio - Télévision Renaissance, Innocent Muhozi a qualifié d’illogique le fait qu’un journaliste en la personne de Bob Rugurika qui a osé chercher la lumière sur la mort des 3 sœurs comme le veut la loi sur la presse soit poursuivi par la justice.

Cette réaction est aussi partagée par Reporter Sans Frontière qui indique que Bujumbura vise à réduire au silence les médias dans le souci de réduire au silence toutes les voies contraires à celle du gouvernement.

Au-delà de l’incarcération du journaliste Bob Rugurika pour laquelle la société civile se dit scandalisée, l’APRODH dit qu’elle est train de travailler sur le dossier. L’APRODH a dit que la RPA était sur une bonne piste dans les enquêtes qu’elle n’avait cessé de rendre publics sur ses antennes. Pierre Claver Mbonimpa , le président de cette organisation de défense des droits humains n’en revient pas. Il a dit que dans un proche avenir l’aprodh va rendre public les résultats de ces enquêtes.

Cependant, l’Eglise Catholique de sa part dit qu’elle a perdu le nord par manque de suite à donner à la correspondance de sa sainteté le Pape François qui demandait à l’Eglise Catholique du Burundi de préciser les mobiles et les commanditaires de ce triple assassinat de septembre dernier. Dans une interview que Monseigneur Evariste Ngoyagoyea accordée à la presse, il a dit que l’Eglise Catholique du Burundi a bu toute la honte qui se pouvait boire.

« Qu’allons-nous dire à sa sainteté le Pape puisque nous nous contentons des rumeurs autour de ce triple assassinat. », a-t- il dit avant d’ajouter plus loin qu’il y a dans la vie d’un chrétien des péchés qui crient vengeance.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1006 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par MAGANYA   ce  dimanche 25 janvier 2015   à 21 : 57 : 54

Nta kundi biragoye ariko mwobwira PAPA akabahereza umuvumo bakwiye kuko amatohoza y abategetsi yarabuze kandi ntazoboneka.



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 30 janvier 2015   à 03 : 03 : 22

AMATOHOZA AZOGIGWA NU BUTEGETSI ATARI UBWA NKURUNZIZA, ARIKO
AMARASO AMARASO ARAHUMA KANDIUMUVUMO WO BARI NAWO KUKO KWAMA BANEZEGWA NU GUSESA AMARASO NTIBIZOKWIJANA ,NONEHO MBONA VYATANGUYE KUKO URAVYE IVYAGIZWE NA GUILLAUME HARUSHIMANA NTA MUVUMO URUTA KWIKORERA ISANDUGU NU MUSARABA VYA BAPFUYE ICA MBABAJE NUKWO BATAMWOROHEREJE NGO BACE BAMUSHIRA MURI RIRYA SANDUGU BAMUJANA KU MPANDA IYO AMASANDUGU NKARYA ABIKWA NOVUGA KO BATAMUFASHIJE NGO BAMUGIRIRE ICO YARAJE ARONDERA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »



a

Burundi : CNIDH perd les points





Les plus populaires
Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts,(popularité : 7 %)

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Des centaines de gens venus soutenir Mbonimpa dans son procès,(popularité : 3 %)

Congo : Un an près leur assassinat, toujours pas de justice selon HRW ,(popularité : 3 %)

Le droit à la vie est en danger,(popularité : 3 %)

Burundi : Dossier putsch, le ministère public interjette appel,(popularité : 3 %)

Un agent du SNR arrêté à Gihanga ,(popularité : 3 %)

La CNIDH sensibilise les autorités locales sur les principe de protection des droits de l’homme,(popularité : 2 %)

Massacre des Banyamulenge : La vérité reste attendue ,(popularité : 2 %)

Patrice Mazoya est locataire de cette prison ,(popularité : 2 %)