‘’Le testament du Roi n’a plus de substance’’




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 23 janvier 2015  à 05 : 42 : 53
a

Rose Paula Iribagiza, fille du roi Mwambutsa IV qui dit qu’elle est désormais représente légale de la maison royale estime que le testament du Roi Bangiricenge avant sa mort n’a plus de signification. Elle estime que le Roi même après sa mort est une richesse nationale raison pour laquelle le retour de ses restes est aussi une mission à laquelle le gouvernement s’investit depuis 2003.

Au cours d’une conférence de presse que cette princesse a animée ce jeudi, elle a au nom de la famille royale souligné son espoir quant au retour des restes du Roi au Burundi. Pour Rose Paula Iribagiza, le retour des restes du Roi au Burundi est aussi une question d’unité nationale.

S’exprimant sur le procès qui l’oppose avec la Princesse Esther Kamatari qui, bec et ongle estime que le retour des restes du Roi serait plutôt contraire à son testament, Rose Paula Iribagiza juge qu’ la Princesse Esther Kamatari ne fait pas partie de la famille et que par conséquent elle n’a aucun droit de s’ingérer dans l’organisation de la maison royale.

Les restes du Roi se trouvent dans une pompe funèbre. Qui payera la facture de cette pompe funèbre puisque le compteur continue à tourner ? Par rapport à la question, la Princesse Rose Paula Iribagiza estime que le retour des restes du Roi Mwambutsa IV Bangiricenge au Burundi sera un honneur et que la facture sera à la charge de Bujumbura. « Dans tout ce que nous faisons, nous sommes en contact avec le gouvernement du Burundi », a souligné l’avocat de Rose Paula Iribagiza.

Les informations recueillies sur place soulignent que Rose Paula Iribagiza et la Princesse Esther Kamatari divergeraient sur nombre de point au sein de la famille. Plus d’un estime que le retour des restes du Roi souhaité depuis 2009 par Bujumbura et Rose Paula Iribagiza serait teinté de propagande politique du CNDD - FDD. De sa part, Esther Kamatari tient mordicus sur le testament du Roi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

827 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
le compteur des retenues démarre à la fonction publique,(popularité : 3 %)

La sécurité des témoins, une des solutions pour l’impunité au Burundi ,(popularité : 3 %)

Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 2 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 2 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)