‘’Le testament du Roi n’a plus de substance’’




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 23 janvier 2015  à 05 : 42 : 53
a

Rose Paula Iribagiza, fille du roi Mwambutsa IV qui dit qu’elle est désormais représente légale de la maison royale estime que le testament du Roi Bangiricenge avant sa mort n’a plus de signification. Elle estime que le Roi même après sa mort est une richesse nationale raison pour laquelle le retour de ses restes est aussi une mission à laquelle le gouvernement s’investit depuis 2003.

Au cours d’une conférence de presse que cette princesse a animée ce jeudi, elle a au nom de la famille royale souligné son espoir quant au retour des restes du Roi au Burundi. Pour Rose Paula Iribagiza, le retour des restes du Roi au Burundi est aussi une question d’unité nationale.

S’exprimant sur le procès qui l’oppose avec la Princesse Esther Kamatari qui, bec et ongle estime que le retour des restes du Roi serait plutôt contraire à son testament, Rose Paula Iribagiza juge qu’ la Princesse Esther Kamatari ne fait pas partie de la famille et que par conséquent elle n’a aucun droit de s’ingérer dans l’organisation de la maison royale.

Les restes du Roi se trouvent dans une pompe funèbre. Qui payera la facture de cette pompe funèbre puisque le compteur continue à tourner ? Par rapport à la question, la Princesse Rose Paula Iribagiza estime que le retour des restes du Roi Mwambutsa IV Bangiricenge au Burundi sera un honneur et que la facture sera à la charge de Bujumbura. « Dans tout ce que nous faisons, nous sommes en contact avec le gouvernement du Burundi », a souligné l’avocat de Rose Paula Iribagiza.

Les informations recueillies sur place soulignent que Rose Paula Iribagiza et la Princesse Esther Kamatari divergeraient sur nombre de point au sein de la famille. Plus d’un estime que le retour des restes du Roi souhaité depuis 2009 par Bujumbura et Rose Paula Iribagiza serait teinté de propagande politique du CNDD - FDD. De sa part, Esther Kamatari tient mordicus sur le testament du Roi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

843 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 7 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 7 %)

Le nouveau gouverneur de Gitega prend ses fonctions,(popularité : 7 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 7 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 7 %)

Bujumbura : Une marche à Bujumbura contre la nouvelle résolution de l’ONU,(popularité : 7 %)

La réunification des FNL sujette de controverse à Rumonge,(popularité : 7 %)

Samedi, un congrès du CNDD-FDD sans « agenda » connu,(popularité : 7 %)

Le congrès du parti au pouvoir vient de débuter à Bujumbura,(popularité : 7 %)

Élèves et écoliers en manifestation forcée, pour des enseignements de haine,(popularité : 7 %)