Dossier Bob : Erreur sur erreur de Bujumbura




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 23 janvier 2015  à 06 : 30 : 24
a

« Est-ce qu’il y a une mafia dans les institutions Burundaises qui fait ce qu’elle veut au vu et au su de tout le monde ? Du moment que la justice n’est pas indépendante, ce n’est pas étonnant que les autres qui veulent régler leurs comptes passent par des moyens mafieux » c’est l’avis du directeur de la Radio- Télévision Renaissance après avoir constaté que Bob Rugurika a été transféré vers la prison centrale de Muramvya à bord d’une camionnette de la cour suprême sans plaque d’immatriculation.

Vers 8 heures 30 minutes ce jeudi, Bob Rugurika est sorti de la prison centrale de Mpmba où il venait de passer 2 jours sous les verrous. Il devait être acheminé dans la prison de Muramvya à bord de cette camionnette sans plaque d’immatriculation.

Pour Innocent Muhozi , là où le bât blesse, c’est que ni les avocats, ni la famille personne n’a été avisé de ce transfert dont l’exécution a été faite à la va vite. Pour lui, cela témoigne encore une fois l’existence d’un réseau de personnes qui jouissent d’une protection spéciale tout en faisant fi de la loi.

Innocent Muhozi qualifie d’acharnement le transfert de Bob Rugurika vers Muramvya et il estime en même temps que cet acharnement nuit à la réputation et à la vie même du gouvernement du Burundi. Selon lui, les conditions de vie à la prison centrale de Muramvya sont davantage précaires à Bujumbura.

Pourquoi encore ça ?

Selon le président de l’APRODH, Bob Rugurika risque d’être incarcéré dans une chambre pour correction dans laquelle se trouve les prisonniers accusés de fautes graves à l’intérieur de la prison. « C’est une chambre fermée destinée normalement à des détenus qui lors de l’incarcération commettent des fautes », a-t-il souligné. La décision vise selon lui, à lui faire du mal, à l’écarter de ses proches et surtout à l’intimider en violation de la loi burundaise.

« Normalement dans un monde qui ne tourne pas à l’envers, les enquêtes des médias devraient servir de référence pour le ministère », a ajouté Janvier Bigirimana, secrétaire Général du Forum pour la Conscience et le Développement, qui estime que les chefs d’accusations portées contre le directeur de la RPA sont plutôt fallacieuses.

Jusqu’à présent le parquet de la Mairie de Bujumbura n’a pas encore expliqué les mobiles qui l’auraient incité à transférer Bob Rugurika vers Muramvya à bord d’une camionnette de la cour suprême sans plaque d’immatriculation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1550 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par kamuntu@yahoo.com   ce  vendredi 23 janvier 2015   à 08 : 46 : 04

Voilà, l’ administration pénitentiaire a commis une autre infraction en quelque sorte, celle de disparution forcée.
Basha nanje ndabe



Par Butoyi Dieudonne   ce  vendredi 23 janvier 2015   à 10 : 08 : 06

Je pense que c’etait pour la protection du suspect. Il a droit a la protection



Par Mbombis   ce  samedi 24 janvier 2015   à 20 : 06 : 25

Tuzobona vyinshi kuri iyi ntwaro. Ariko ivyizigiro birahari kuko ata mvura igwa idahita



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 6 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 5 %)

Bujumbura : Que devient le prochain round d’Arusha ?,(popularité : 4 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 4 %)

Une journée du combattant qui divise ,(popularité : 3 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 3 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)