Plus de 300 organisations en campagne contre son 3ème mandat




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 26 janvier 2015  à 16 : 37 : 56
a

« Le président de la république du Burundi a déjà manifesté ses ambitions pour se présenter aux élections présidentielles en 2015 en déclarant qu’il attend la position d’un parti politique dont il assure la présidence du comité des sages », c’est la déclaration de Gabriel Rufyiri, le président de l’Observatoire de la Lutte contre la Corruption et les Malversations Économiques ce lundi lorsque 304 organisations de la société civile ont annoncé le début de la campagne contre le 3ème mandat aux présidentielles de 2015 par Pierre Nkurunziza.

Selon en effet Gabriel Rufyiri, personne n’a plus de plus à douter autour de la candidature de Pierre Nkurunziza pour les élections prévues en 2015 au Burundi. Gabriel Rufyiri a dit qu’en débutant cette campagne la société civile Burundaise ne s’oppose pas contre la personnalité politique de Pierre Nkurunziza mais plutôt contre la violation de la loi en vigueur au Burundi à savoir la constitution.

De sa part Me Vital Nshimirimana , le délégué du Forum pour le Renforcement de la Société Civile ces organisations ont voulu prévenir contre toute tentative de violation de la loi fondamentale par le président de la République du Burundi. ‘’Que l’on ne dise pas que la société civile Burundaise ne s’était pas prononcé contre le 3ème mandat du président de la république du Burundi’’, a-t-il souligné.

Au delà de cette fuite en avant, Me Vital Nshimirimana dit que la cour constitutionnelle qui devrait statuer en dernier lieu sur la question ne diffère en rien de l’image globale de la justice burundaise aujourd’hui sous la mainmise de l’exécutif.

« La cour constitutionnelle a fait radier plus d’une vingtaine de députés en 2008 », a souligné qui estime en même temps que ce serait un leurre de croire que cette fois elle s’écartera de la volonté de l’exécutif puisque nous savons qu’elle n’est pas politiquement au regard de la façon dont elle mise en place.

Pour lui, la cour constitutionnelle comme d’autres institutions judiciaire dans ce pays est en maque d’indépendance. La société civile burundaise lance cette campagne ce lundi au moment où l’Eglise Catholique du Burundi s’est déjà inscrite elle aussi contre ce mandat de qu’il qualifie de trop pour Pierre Nkurunziza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

727 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Muyinga : Deux administratifs déchus pour incompétence ,(popularité : 6 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 6 %)

Le gouvernement burundais s’exprime sur les questions de sécurité devant les diplomates,(popularité : 6 %)

Agathon Rwasa interdit d’accéder au lieu d’accueil par la police ,(popularité : 6 %)

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA,(popularité : 5 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 5 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 5 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 5 %)

L’Uprona sous le coup de divisions,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa en visite au Burundi,(popularité : 5 %)