Le syndicat des magistrats réclame l’indépendance de l’appareil judiciaire




Par: Aubin Niyonkuru , mardi 27 janvier 2015  à 15 : 10 : 58
a

Le syndicat des magistrats du Burundi s’indigne de la situation actuelle de l’appareil judiciaire qui, selon le président du même syndicat démontre à suffisance que la magistrature burundaise souffre d’un manque d’indépendance criant dans son fonctionnement. Jean Pierre Munyembari déplore que l’autorité publique fait trainer la mise en application de l’issue des Etats généraux de la justice pour relever ce défis du manque d’indépendance.

Ce syndicat indique qu’il se désolidarise des magistrats qui ternissent l’image et le prestige d’une justice impartiale pour tous dont le Burundi a besoin. « Nous invitons le peuple murundi au nom duquel la justice est rendue à soutenir davantage l’instauration d’une justice indépendante, impartiale et équitable », a déclaré le président du syndicat des magistrats du Burundi.

Dans un communiqué sorti ce mardi, ce syndicat déplore l’attitude de certains des magistrats qui affichent un comportement contraire aux règles déontologiques de la noble mission de rendre la justice en toute indépendance. De même, ce syndicat encourage les magistrats qui résistent aux pressions et sollicitations diverses en se sacrifiant pour la cause de la justice. « 

Ce syndicat rappelle à tous les magistrats qu’ils ont tous prêté serment pour ne dire que le droit et pour le respect des droits de toutes les parties. « Nous invitons les magistrats à observer scrupuleusement les règles déontologiques », lit-on dans le même communiqué.

Jean Pierre Munyembari invite le ministère de la justice de mettre à l’œuvre les recommandations issues des états généraux de la justice visant à promouvoir l’indépendance de la justice.

Cette prise de position du syndicat des magistrats corrobore les interventions de différentes organisations qui dénoncent chaque fois l’ingérence de l’exécutif dans le fonctionnement de l’appareil judiciaire. De surcroit, elle coïncide avec l’emprisonnement du journaliste Bob Rugurika de la radio publique africaine critiqué par plus d’un. Ce journaliste est emprisonné pour avoir révélé les noms des hauts gradés de l’armée et de la police qui seraient impliqués dans l’assassinat de 3 sœurs italiennes au mois de septembre en 2014.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

705 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 29 janvier 2015   à 14 : 48 : 38

IVYO NIVYO TWESE TWIFUZA,MU GIHE UBUTUNGANE BWOBA BWIGENGA NTAWOSUBIRA KWICA YITWAZA NGO NUKWO ATEGEKA NUBUSUMA BW ITUNGA RY IGIHUGU BWOGABANUKA ,MU GIHE UBUTUNGANE BWOBA BWIGENGA AMATEGEKO YOKURIKIZWA NTIHAGIRE USUBIRA KWIGENZA NKUKO ARI HEJURU Y AMATEGEKO
Ahubwo nimugire integuro y itegeko rija mu Nama nshingamateka
turabe ko abarundi boruhuka akarengenyo,ubwicanyi,nu busuma
Tusubire kuronka Uburundi bugengwa n Ubutungane bushingiye ku Kuri,ku Mahoro no k Umutekano ivyo vyose bikoranye bizana Intwaro ibereye nayo ikazana Ubutunzi ku Barundi bose



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 6 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 4 %)

Pierre Claver Mbonimpa devant la justice ce vendredi,(popularité : 4 %)

Le FORSC satisfait de l’appel de l’UE contre des agents cités dans des assassinats,(popularité : 4 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 4 %)

MAHOPA : fuite ou enlèvement ?,(popularité : 4 %)

Le rapport des massacres de Gatumba « remis à qui de droit » ,(popularité : 4 %)

Les inquiétudes de la LDGL dans la sous région,(popularité : 4 %)

Plus de 328 prisonniers de Mpimba bénéficient d’un élargissement provisoire ,(popularité : 4 %)

Le CPJ et HRW s’inscrivent en faux contre l’intimidation des média au Burundi,(popularité : 4 %)