L’Eglise catholique a soif de connaitre la verité




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 2 février 2015  à 08 : 11 : 26
a

L’Archidiocèse de Bujumbura s’est joint aux chrétiens de la paroisse Maria Guido Conforti de Kamenge pour célébrer la fête des consacrés. La paroisse dans laquelle cette célébration a eu lieu a eu le malheur de voir les 3 sœurs italiennes assassinées par des personnes non encore connues.

Difficile d’en savoir plus sur la signification de cette messe. En marge de cette messe, le supérieur général des Frères Bene Yozefu Alexis Ihorihoze l’a effleuré : « Nous ne parlons pas beaucoup même si certains d’entre nous ont besoin que l’on parle plus.

Ce n’est pas important » a-t- il dit en soulignant la présence des représentants de certaines congrégations à Vatican venus dans cette célébration Eucharistique. Les prêtres et les sœurs estimés à plus de 300 venaient de faire une procession à partir des locaux dans lesquels les 3 sœurs ont été assassinées jusqu’à l’Eglise de ladite paroisse.

Alexis Ihorihoze dans son discours a dit que ‘’ce n’est pas seulement l’Église Catholique du Burundi qui a perdu en septembre dernier mais qu’il y a aussi l’Italie, l’Afrique, Vatican, et les Chrétiens à travers le monde en général’’.

Monseigneur Evariste Ngoyagoye a présenté au moins 5 prêtres qui venaient de passer près d’une semaine à Bujumbura en réunion. « L’Archidiocèse de Bujumbura a été choisi pour abriter cette rencontre mais elle devait normalement avoir lieu au siège de l’Église Catholique à Vatican et ce n’est pas un hasard », a t il dit . La moitié des personnes présentes dans cette célébration à la paroisse Guido Maria Conforti était des consacrés et certains d’entre représentent les congrégations à travers le monde .

La soif de l’Eglise

Abbé Frère Alexis Ihorihoze a dit qu’au regard de l’évolution des enquêtes sur le meurtre des 3 sœurs en septembre dernier, les chrétiens ont raison de douter que les 3 sœurs aient été tués par un malade mental comme l’a fait croire la police.

Et Monseigneur Evariste Ngoyagoye d’ajouter dans son homélie : ‘’ L’Eglise Catholique du Burundi a soif de la vraie vérité’.’

A. Frère Alexis Ihorihoze et Evariste Ngoyagoye ont dit que l’Eglise catholique du Burundi espère que le gouvernement du Burundi rendra public les résultats des enquêtes sur ce triple assassinat de septembre dernier dans un proche avenir. Le gouvernement ne s’est pas associé à ces hommes et femmes d’Eglise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

673 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  lundi 2 février 2015   à 10 : 33 : 13

ces hommes en soutane nous cache la verite : sur quoi se fonde leurs soupcons ? Si ils disaient ce que faisaient ces sours ; c qu’elles savaient on saura facilement qui les a tuees. Mais apparemment le diocese a beaucoup a cacher



Par Stan Siyomana   ce  lundi 2 février 2015   à 18 : 00 : 32

@Par ce lundi : "Ces hommes en soutane nous cachent la verite...".
C’est a la justice du BEAU PAYS DE MWEZI GISABO de decouvrir cette verite.
Merci.



Par   ce  jeudi 5 février 2015   à 03 : 23 : 35

Moi je ne suis pas d accord avec les personnes qui disent que les assassins ne sont pas connues
Jewe naho RPA itari bwabivuge namye mvuga ko abo Babikira bishwe ni nzego za Leta muti kuki
Muravye itohoza ryonyene rirerekana ko bashatse kunyegeza 1]
Bari kufata abakozi bose bahakora 2]bari kufata urya yari afise telefone 3] Aho biciye uwuagatatu hari abapolisi birya vyonyene vyari bikwiye ko ari polisi ou la Documentation yabikoze
abo baca bafatwa . Enquette ikagigwa na Parque ou police judiciere Abarundi lero nituje turavuga ukwo ibintu vyitwa Ikindi nikuki abarundi batadudurirako mukwerkana ko Bob apfunzwe na Presidant Nkurunziza erega iyo ataba afise ico azi mwiyicwa rya barya Babikira Adolphe aba yafashwe kera
Relo abarundi bashaka ko uburundi bukira ugurura dos ku bwicanyi bukogwa bushigikiwe nu Mukuru w Igihugu iyo Dosier
ije Harusha aho vyabereye nikera ,inganda ni nyishi ntihagire izindi zisubira gutikira



Par   ce  jeudi 5 février 2015   à 03 : 37 : 58

Ikindi kimbabaza n ukubona abarundi bibagira ni ngoga womenga bakurikiza wa mugani ngo akapfuye kabazwa ivu
Mbega ko baje ku Butegetsi bahejeje kusasika inganda none ubu abiciwe aribo bariko bariruka muravye ibiko bigigwa na CNTB
Muravye ivyo iyo leta igirira abo ku ruhoro abo mu Kirundo abo mu Rumonge Makamba Bugendana henshi mu Burundi mbega mwibaza ko abo bose bataviriwe hasi namwe atanumwe avuyeye
mubona iyo leta itagira ico yubaha inezegwa nukwo abarundi bokwama mu marira
amakungu azodufasha twifashije



Par Rose Hakizimana   ce  lundi 9 février 2015   à 06 : 00 : 02

ntaco munyegeza amazina kuko uwatinye gupfa ntiyavutse na Bob
ntiyabwirizwa kuba ari mu munyororo kuko ntakibi yakoze



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Les ONG contre le nouveau projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Une rhétorique de mésentente entre le CNDD FDD et le FORSC autour de la gouvernance ,(popularité : 3 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 3 %)

Politique : Violence à Kayogoro , Tolérance à Bururi ,(popularité : 3 %)