Le parlement britannique pour la libération de Bob Rugurika




Par: Désiré Nimubona , mercredi 4 février 2015  à 12 : 53 : 11
a

Le parlement britannique a demandé mardi la libération de Bob Rugurika, journaliste et directeur de la Radio Publique Africaine.

Dans leur communiqué d’hie soir, trois députés à savoir Jeremy Corbyn et John Mann du parti des travailleurs, et Martin Harwood du parti des Libéraux Démocrates qui ont représenté le parlement dans cette initiative demandent aussi l’abandon des charges contre lui.

Le parlement britannique regrette aussi que même le président de l’association de Défense des Droits de l’Homme et des Prisonniers APRODH ait été emprisonné en mai 2014.

Ainsi le parlement britannique se dit être « alarmé par la détérioration persistante du climat politique, la répression croissante de la dissidence politique et les libertés fondamentales et le risque ultérieur de déstabilisation du Burundi, avant les élections prévues plus tard cette année » .

Entre temps, Me Lambert Nigarura, l’un des avocats de Bob Rugurika vient de condamner la décision du Tribunal de Grande Instance de Bujumbura qui vient de maintenir en prison le Directeur de la RPA Bob Rugurika.

Selon lui, la défense va interjeter l’appel pour continuer à défendre le client et obtenir sa libération.

Quant au président de l’Union des Journalistes du Burundi, UBJ, Alexandre Niyungeko, la bataille s’annonce longue mais pas question de baisser les bras.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

676 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Wêah Mzalendo   ce  jeudi 5 février 2015   à 17 : 33 : 18

ibi ntaco vyungura LETA n’ubucamanza bwayo. Ahubwo tubona ko bagiye nyabuna guharirwa ivomo kuko murabona amakungu yahagurutse



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi





Les plus populaires
La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 4 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 4 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 4 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 3 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 3 %)

Muyinga /CVR Les agents de déposition sont déjà désignés sur les collines,(popularité : 3 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 3 %)

L’Eglise Catholique dénonce encore des violations des droits de l’homme ,(popularité : 2 %)

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison ,(popularité : 2 %)

HRW en faveur des internautes ,(popularité : 2 %)