Les députés Uprona contre la requête de leur radiation




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 4 février 2015  à 17 : 48 : 00
a

Les députés de l’Uprona, aile Charles Nditije, appellent le Président de l’Assemblée Nationale à ne pas répondre favorablement à la requête de Concilie Nibigira portant radiation du groupe parlementaire Uprona.

Au cours d’une conférence de presse de ce jeudi, Pr Evariste Ngayimpenda, qui se réclame Vice- Président de ce parti a qualifié d’illogique les arguments avancés par Concilie Nibigira pour réclamer la radiation de ces députés.

Selon lui, Gaston Sindimwo et Concilie Nibigira accusent Charles Nditije de se réclamer toujours président du parti Uprona du moins à travers les documents sur lesquels il a récemment apposé ses signatures.

Certains de ces documents que Gaston Sindimwo et Concilie Nibigira ont du mal à entendre portent notamment sur l’adhésion de l’Uprona à la coalition Rassemblement National pour le Changement, Ranac .

Ces deux personnalités accusent Charles Nditije qui se réclame président de ce parti d’avoir quitté le parti des Badasigana en choisissant d’adhérer au Ranac.

Le parti ne se reconnaît plus dans le gouvernement

La réplique des députés de l’Uprona est sans équivoque. Bonaventure Gasutwa , le président du groupe parlementaire Uprona dit que ce sont les organes du parti datant de 2009 qui assurent la présidence de l’Uprona et non Concilie Nibigira.

Selon lui, Charles Nditije n’a commis aucune infraction si il appose ses signatures sur différents documents comme président de ce parti actuellement . « Il ne fait qu’exécuter le procès rendu par la Cour suprême de Bujumbura et celui de la Cour de l’East Africa Community par ailleurs chaque fois qu’elle accomplit cet acte » , a souligné Bonaventure Gasutwa.

Ce dernier a en outre précisé que le parti Uprona, aile de Charles Nditije ne se reconnait plus comme faisant partie du gouvernement. « Le comité central, par le biais de son comité exécutif, a envoyé une liste des candidats au Poste de Premier Vice- Président de la République qui a été refusée par le président de la république », a ajouté le président du groupe parlementaire Uprona en faisant référence à la façon dont Prosper Bazombanza a été choisi au Poste de Premier Vice- Président de la République du Burundi par Pierre Nkurunziza.

Selon lui, l’Uprona ne se reconnait pas dans le gouvernement depuis que Prosper Bazombanza est désormais Premier Vice Président de la République du Burundi.

Le groupe parlementaire soudé sauf…

Bonaventure Gasutwa dit qu’à part quelques égarés le groupe parlementaire Uprona est soudé. Selon lui, sur les 17 qui composent ce groupe parlementaire, seuls Etienne Simbakira et Ndayizamba André ne sont plus solidaires avec le groupe. Au sénat, selon toujours Gasutwa, Pontien Niyongabo s’est lui aussi égaré.

Quant, à Bonaventure Niyoyankana il fait parti du groupe parlementaire sauf qu’il est souvent distrait selon encore une fois Bonaventure Gasutwa. Nous avons cherché les 3 députés cités mais sans succès.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1330 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  jeudi 5 février 2015   à 02 : 02 : 06

Ntimutegwe ubwoba nabo basuma nimugumye umutima iyo ntwaro yabicanyi niyahava izojana nu mugambwe wa Concilia,komera nyabuna muje hamwe nabandi kugira iyo ntwaro itagira icisonera isasika umwana umukecuru iti nakubonye yabona umugabo igaca izosi iyo itataye mu mwonga ikajana kwasugwumwe
ntibabakange kuko buzuye umuvumo



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 7 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 7 %)

La commune urbaine de Mukaza a de nouveaux dirigeants,(popularité : 6 %)

Election 2015 : la suspension de l’aide n’a pas eu d’impact significatif,(popularité : 6 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 5 %)

Les communes de la Mairie de Bujumbura réduites à trois ,(popularité : 5 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 5 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 5 %)

Un examen spécial sur le Burundi à Genève depuis ce jeudi,(popularité : 4 %)

Le torchon brûle au sein du FROLINA ,(popularité : 4 %)