L’ADC Ikibiri agréé 4 ans après, mais …




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 4 février 2015  à 17 : 40 : 32
a

Le ministre de l’intérieur a agréé la coalition Alliance pour la Démocratie et le Changement, ADC Ikibiri ce mardi. Léonce Ngendakumana a dit que le ministère de l’intérieur a agréé cette coalition quatre ans plus tard malgré lui.

Le président de l’Alliance des Démocrates pour le Changement a réagi à propos de l’agrément par le ministre de l’intérieur de cette coalition qui regroupe pour le moment le Front pour la Démocratie au Burundi, Frodebu , le Conseil National pour la Défense de la Démocratie, Cnddd , le Forum pour l’Equité, le Développement, la Démocratie, et la Souveraineté, Fedes sangira et Société Non Violente , Sonovi.

Selon Léonce Ngendakumana , cette personnalité juridique est reconnue à l’ADC-Ikibiri 4 ans plus tard. Il estime que cela provient du fait que le ministère de l’intérieur était finalement à court d’argument. Pour lui, puisqu’il avait déjà reconnu une coalition proche du pouvoir il ne lui restait rien à inventer comme alibis pour motiver le refus de l’agrément de l’ADC-Ikibiri. « Du moment qu’il a agréé la Coalition pour une Opposition Politique Participative proche du CNDD- FDD, il ne pouvait faire autrement » a souligné Léonce Ngendakumana.

Une coalition en passe de perte de substance

A la question de savoir si les partis politiques regroupés pour le moment au sein de l’ADC Ikibiri ne seraient pas en effectif réduit, Léonce Ngendakumana a dit que le ministère de l’intérieur exige beaucoup de documents que certains des partis politiques cherchent encore.

Ces partis sont notamment le Mouvement pour la Solidarité et le Développement, l’Union pour la Paix et le Développement et d’autres que Léonce Ngendakumana ne cite cependant pas nommément. L’UPD indique de sa part que la décision de s’allier à l’ADC sera prise en congrès par ce parti.

Le Professeur Evariste Ngayimpenda au nom du Rassemblement National pour le Changement qualifie d’aubaine le fait que cet agrément devienne finalement une réalité. Selon lui, cet agrément aurait plutôt apporté une plus - value à la démocratie dans ce pays si elle avait eu lieu il y a 4 ans déjà.

Pour lui, la reconnaissance de cette personnalité juridique aurait été davantage utile si ces partis politiques étaient encore à plus de dix. ‘’ Ce geste d’Edouard Nduwimana n’enlève rien aux ambitions d’Edouard Nduwimana de vouloir le morcellement des partis politiques de l’opposition contre vents et marrées », a encore ironisé le Professeur Evariste Ngayimpenda.

Le Ranac n’a pas encore formellement demandé la reconnaissance juridique de sa coalition. Mais Pourquoi ? Les indécis pour 2015 se retrouveront dans ces coalition ?




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

733 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  jeudi 5 février 2015   à 02 : 45 : 20

Imigambwe yose yo muri Adc Ikibiri nigerageze irabe ko yokwiza ivyo abasaba kugira urunani rube rukwiye nkuko gwahora gurtyo ruzoba rufise inguvu zikwiye zukwirukirana barya babandi abicanyi abambuzi, Muzoba mufise inguvu zikwiye zo guhamagara abarundi baze ari benshi mu mabarabara kugira n amakungu ashobore kubona ko abarundi bababajwe n ubwicanyi agahotoro ubusuma n ukutasonera akateka ka zina muntu bigigwa ni ntwaro ya cndd fdd
Harageze lero ko mwese muvira hasi limwe ahandi abarundi nta yindi nzira yogukira



Par Kamuntu@yahoo.com   ce  jeudi 5 février 2015   à 09 : 07 : 53

Je suis deçu vraiment. Iyo niyo migambwe igize ADC-Ikibiri ? None iyo le serviteur du CNDD-FDD, Nduwimana yari kureka kuyemera ? Mubona izokuramwo iki mu matora ? Une coalition faite par des partis politiques fantômes ? HHaa, murashima yemeye coalition irimwo Rwasa na Nditije !!!
Bwabundi bamwe barwanya CDD-FDD n’ ugukeregeza gusa ntaco barimwo. Shame on you Ngendakumana Leonce with your FRODEBU !!MSD ntizoza murifasha.
Amatora je pronostique 4% pour cette coalition.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 7 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 3 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)