Bob reste serein




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 6 février 2015  à 06 : 44 : 14
a

"L’emprisonnement de Bob Rugurika représente l’environnement global dans lequel le métier de journalisme s’exerce au Burundi", observation du journaliste Machado,A. Cette déclaration émane aussi de l’Association Ijambo, dont le journaliste formateur est membre. Cette déclaration fut ce jeudi, lorsque des membres de ladite association rendaient visite à Bob, à la prison de Muramvya. Pour cette association, le flou qui plane dans l’assassinat laisse planer davantage de doute qu’il serait sage pour la justice Burundaise de faire son travail.

Ainsi, Audace Machado trouve que « Bob est un symbole d’un métier dans un Burundi en pleine difficultés, mais en même temps un métier mettant en avant l’humanisme. Tous ceux qui dénoncent son emprisonnement réclament que la justice, que la dignité humaine retrouvent la place dans ce pays ». Voilà comment l’emprisonnement de Bob Rugurika représentante l’environnement global dans lequel le métier de journalisme s’exerce au Burundi, continue le journaliste-formateur.

En route vers Muramvya, des passagers demandaient à l’équipe de l’association Ijambo de saluer pour eux Bob Rugurika même s’ils ne le connaissent pas. Aux environs de la prison, certains des élèves avaient boycotté les cérémonies de la fête nationale de l’unité pour aller lui rendre visite. Hélas, ils n’ont pas bénéficié de cette permission faute de Carte Nationale d’Identité.

Pour Audace Machado, il n’y aurait rien d’étonnant si des étrangers divers, surtout ceux des pays voisins, venaient visiter, eux même, Bob Ruguruka ce symbole de courage face à la barbarie humaine.

« Mon impression est que l’on verrait les rwandais traverser la frontière, si par exemple il était transféré à la prison de Muramvya à Muyinga, bien que personne ne le souhaite », ajoute-t-il.

Odette kwizera de sa part estime que la justice seule est à même de nature à dissiper le flou qui plane sur ce dossier. "C’est à la justice burundaise de se faire honneur en traitant en toute indépendance de dossier", conseille cette Dame de l’Association Ijambo.

Ainsi, Bob Rugurika continuaient à accueillir des visiteurs, ce Jeudi. Des organisations connues, il y avait le Forum pour le Renforcement de la Société Civile, le Syndicat Général des Commerçants, la Radio Publique Africaine, la Radio Bonesha Fm et la Radio Maria.
Bien d’autres entraient tour à tour dans salle où Bob Rugurika se trouve gardé par son geôlier. C’est un directeur de la Rpa avec la même sérénité, le même humour et la même humanité même s’il est sous les verrous.

Pour la deuxième fois, l’Ambassade des États- Unis au Burundi a effectué une visite dans cette prison en faveur de Bob Rugurika.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

727 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  dimanche 8 février 2015   à 05 : 15 : 24

BOB RUGURIKA NOUS A FAIT HONNEUR, IL NOUS HONNORE
MUSHINGANTAHE BOB KOMERA WARATEYITEKA UBURUNDI NAHO ABADUTWARA BAKURA AGASHAMBARA KU BURUNDI AMAKUNGU AZOKWAMA ABONA KO UBURUNDI BUFISE ITEKA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi





Les plus populaires
L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’,(popularité : 46 %)

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza,(popularité : 12 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 6 %)

L’observatoire national de lutte contre le génocide et autres crimes, bientôt en place au Burundi ,(popularité : 5 %)

Les avocats rejettent les agents de la documentation comme témoins dans l’affaire Gatumba,(popularité : 5 %)

Contradictions autour de la mise en place de la CVR : le peuple attend Godot ?,(popularité : 5 %)

Le président du Parcem libéré : déterminé à combattre la corruption,(popularité : 5 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 5 %)

Carnage de Gatumba : le jugement tombe « à huis clos »,(popularité : 5 %)

Human Rights Watch accuse la police d’user d’une force excessive,(popularité : 5 %)