Les Etats Unis inquiets par les exécutions extrajudiciaires à Cibitoke et les emprisonnements




Par: Désiré Nimubona , vendredi 6 février 2015  à 08 : 51 : 56
a

Les États-Unis sont troublés par « des rapports mettant en cause les forces de sécurité burundaises dans les exécutions extrajudiciaires d’au moins une vingtaine de membres d’un groupe rebelle, après ils se sont rendus dans la province de Cibitoke au début de Janvier », lit-on dans un communiqué rendu public hier jeudi par le Département d’Etat Américain.

A travers l’Adjoint du Porte-parole du même département Mme Marie Harf (voir photo) « les Etats-Unis appellent le gouvernement du Burundi d’enquêter pleinement et de façon crédible ces allégations, de poursuivre des crimes qui auraient été commis, et demander des comptes aux responsables ».

Depuis le 29 décembre 2014 jusqu’au au 2 janvier, un groupe armé non encore identifié a attaqué le Burundi depuis la RDC. 95 des assaillants ont été tués selon le bilan de l’armée et parmi les morts, les organisations de la société civiles burundaises à l’instar de l’Aprodh avaient indiqué que certains des combattants ont été tués après leur reddition.

Par le même communiqué, les Etats Unis d’Amérique reviennent sur l’emprisonnement de Bob Rugurika, journaliste et Directeur de la Radio Publique Africaine, le cas Bamvuginyumvira et la poursuite des jeunes du pari MSD en rapport avec les échauffourées du 8 mars 2014 en Marie de Bujumbura.

« Les États-Unis sont également profondément préoccupés par l’augmentation des détentions et des poursuites de professionnels des médias (…) et des membres de partis politiques avant les élections de mai, y compris la détention récente du journaliste Bob Rugurika la continuation des vices de procédure dans les poursuites de Frédéric Bamvuginyumvira et les jeunes membres du Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie (MSD, Ndlr) ».

Selon les Etats Unis d’Amérique, ces cas soulèvent des questions troublantes au sujet de la liberté d’expression et l’indépendance de l’appareil judiciaire burundais, exhortant le gouvernement du Burundi à respecter les droits de ces personnes et de tous ses citoyens

Mardi, le parlement britannique, à travers trois députés avait lui aussi exprimé son inquiétude quant à la restriction des libertés d’expression avec l’emprisonnement de Bob Rugurika, Directeur et Journaliste de la RPA.

Aujourd’hui, une source de l’Union Européenne nous a aussi informé que la Parlement Européen pourra se pencher sur le cas de l’emprisonnement de Bob Rugurika.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1283 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi





Les plus populaires
L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison ,(popularité : 37 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 10 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 10 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 10 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 9 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 9 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 9 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 8 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 8 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 6 %)