Vers la transformation de l’ancienne maison des trois soeurs tuées




Par: Désiré Nimubona , lundi 9 février 2015  à 12 : 39 : 16
a

La paroisse Guido Maria Conforti envisagerait la transformation de la maison où les trois sœurs ont été tuées en septembre dernier en une maison de prière selon une source proche des Xavériens.

« Notre désir est de la (maison, Ndlr) transformer en une oasis de prière et de silence, où la mémoire de nos chers sœurs et tous ceux qui, dans ces années, des témoins courageux de l’Evangile, qui ont donné leur vie pour la paix dans les pays des Grands Lacs (…) » selon Associazione Missionari Saveriani Onlus

Selon la source, les trois sœurs n’étaient pas les seuls à avoir perdu leurs vies pour la cause de l’évangile. Il y a des évêques et prêtres, les religieux, les catéchistes et les chrétiens ordinaires, et en particulier qui sont tombés bible dans la main.

Ici, les xavériens note par exemple la mort des pères Maule Ottorino et Archiol Aldo ainsi que la laïque Katina Gubert tous tués le 30 septembre 1995 par balles dans la tête alors qu’ils étaient contraints de s’agenouiller avant leur exécution sommaire lors d’une attaque armée dans la paroisse Buyengero, dans le diocèse de Bururi.

« La maison est maintenant fermée et triste, toujours devant nous, ému aux larmes. Mais cette maison ne peut plus servir de logement » raconte Mario Pulcini ; motivant ainsi son argument.

Au total, 27.000 Euro sont nécessaires pour la transformation de la maison en un lieu de prière et de silence.

Pour y arriver, les travaux de transformation de cette maison en lieu de silence et de prière il y a obligation de briser les murs intérieurs, refaire le toit et le plafond, préparer un mobilier simple adapté à la prière, raconte notre source.

Pour rappel, le 7 septembre, deux sœur de la congrégation des xavériennes d’origine italienne à savoir Olga et Lucia avant de retrouver le corps de la troisième Bernadette tuée dans la matinée du 8 septembre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1303 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  lundi 9 février 2015   à 21 : 18 : 01

kera ngo abatwa aho baburiye umuntu baca bahimuka...



Par rita   ce  mardi 10 février 2015   à 00 : 41 : 16

Prière ne pas transformer la maison avant la fin du procès !Si non, on risque d’entraver la reconstitution des faits en cas de besoin.Pas d’urgence !



Par   ce  mardi 10 février 2015   à 22 : 24 : 01

Cette idee est bonne mais il faut qu il ya une commission d enquete independante qui commence a visite la maison et connaitre l endroit ou chacune de trois soeurs a ete tue
Rien n empecherait que ce travail de transformer la maison soit fait
Que les sangs des Soeurs Orga,Rucia,et Bernadette lavent le Burundi de toutes les salettes causent par le pouvoir dirige
par les personnes sans coeurs ni respect merci
Rose



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 57 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 32 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 22 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 9 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 9 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 7 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 6 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 6 %)

Un nouveau code des assurances au Burundi,(popularité : 6 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 5 %)