Le Parlement Européen se prononce sur le cas Bob Rugurika




Par: Désiré Nimubona , jeudi 12 février 2015  à 13 : 45 : 00
a

Le parlement Européen en session à Strasbourg « condamne la détention injustifiée de Bob Rugurika et réclame sa libération immédiate et inconditionnelle » selon une proposition de résolution commune d’aujourd’hui.

Ce même parlement demande aussi aux autorités de continuer d’enquêter sur le meurtre tragique des trois religieuses italiennes et de traduire les responsables en justice ; demande également que ce crime fasse l’objet d’une enquête indépendante.

Les députés européens dans leurs débats ce matin ont aussi rappelé que le Burundi doit respecter les droits de l’homme par ce qu’il est lié à l’Europe par les Accords de Cotonou.

Ces mêmes députés vont loin et parlent même de la limitation des mandats présidentiels. En effet, selon la résolution « le Président de la République est élu pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. Nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels ».

Parlant des restrictions politiques et la ligue des jeunes du parti au pouvoir Imbonerakure, le Parlement Européen dit que le « gouvernement burundais doit prendre des mesures pour contrôler l’aile jeune du parti CNDD-FDD et empêcher ses membres d’intimider et d’attaquer les personnes considérées comme des opposants ».

Estimant que les médias sont un pilier de la démocratie, le parlement européen estime que les lois contraignantes récemment adoptées notamment la loi du 4 juin 2013 sur les médias sont des entraves de la liberté d’opinion.

L’Union européenne est un grand partenaire économique du Burundi. Elle a « récemment alloué 432 millions d’euros au Burundi dans le cadre du Fonds européen de développement 2014 2020 »

Cependant, la résolution recommande que les aides soient plutôt dirigées vers les organisations de la société civile et internationale œuvrant au Burundi jusqu’en 2020.
Cette résolution est une deuxième en moins de six mois après celle sur la libération du président de l’Aprodh Pierre Claver Mbonimpa.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

649 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 9 %)

Burundi : Des condoléances suite à la mort de l’ancien « terroriste », et médiateur Nelson Mandela ,(popularité : 5 %)

Burundi : Le président Nkurunziza trace la ligne rouge,(popularité : 5 %)

Muyinga : Le drapeau national, symbole cher ? ,(popularité : 5 %)

La CSTB en contradiction avec les lois en vigueur au Burundi,(popularité : 5 %)

Pierre Nkurunziza prete serment aujourd’hui,(popularité : 4 %)

L’Est de la RDC, fief des opposants et des pros du pouvoir de Bujumbura ,(popularité : 4 %)

Bujumbura : Un deuxième ombudsman burundais dont l’élection ne plaît pas à tous,(popularité : 4 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)