MUYINGA/Sabotage d’un réseau d’adduction d’eau




Par: Isanganiro , jeudi 12 février 2015  à 13 : 44 : 00
a

La pénurie d’eau est une triste réalité à Rugari en Commune Muyinga. Des établissements d’enseignement comme le lycée de Rugari, les couvents des religieux, le centre de négoce, les dispensaires de Rugari et Kinazi, voilà les grands demandeurs d’eau introuvable depuis quelques temps à Rugari.

Des patients alités aux centres de santé déjà cités doivent se chercher eux-mêmes de l’eau pour prendre les médicaments. Plus de 700 élèves internes au lycée de Rugari doivent faire au moins une heure et trente minutes de marche par jour à la recherche de l’eau à la source dite Nyamasaka. L’encadrement de ces éleves pose problème d’après Valentin Kajabwami directeur du lucée de Rugari. Quelques fois des commerçants mal intentionnés se donnent rendez vous avec les filles sur leur chemin à la recherche de l’eau.

Pourtant, ici et là dans ce centre de Rugari, on voit des robinets publics, preuve de l’existence d’un réseau d’adduction d’eau dans cette localité.

Aucune goutte d’eau ne coule depuis quelques temps, le réseau en question est victime du vol de tuyaux en commune Butihinda, révélation de Pasteur Munyemana responsable de la régie provinciale de l’eau à Muyinga.

Les habitants croisés à Rugari parlent plutôt de sabotage. En effet, la source de ce réseau est en commune Gasorwe. Des habitants de Butihinda saboteraient ce réseau pour empêcher que cette eau traverse leur commune de Butihinda vers la commune Muyinga.

L’un des saboteurs est d’ailleurs un agent de la régie communale de l’eau en commune Butihinda. Le responsable de la régie provinciale de l’eau affirme que des tuyaux ont été enlevés par un agent de la régie communale de l’eau bien identifié.

Des mandats d’amener ont été délivrés par le parquet de Muyinga, il n’a jamais été inquiété. Le présumé auteur du vol des tuyaux ou du sabotage d’après les habitants de Rugari, bénéficie de la protection des administratifs à Butihinda. L’appel lancé aux administratifs à Muyinga, se concerter avec ceux de Butihinda pour protéger ce réseau d’adduction d’eau, pour l’intérêt général.

Que fait l’administration ?

Déo Rwamuhizi, administrateur de la commune Muyinga, déclare se concerter avec les services en charge de la distribution de l’eau à l’intérieur du pays pour trouver une solution définitive à cette pénurie d’eau à Rugari.

Même son de cloche de la part du responsable de la régie provinciale de l’eau affirmant que le matériel nécessaire est déjà disponible.

Comment protéger les tuyaux contre les saboteurs ou voleurs, le même responsable compte responsabiliser les chefs de colline. Il a été convenu avec les administratifs de Butihinda qu’en cas de vol de tuyaux, les responsables de la colline, lieu du vol, seront les premiers à être inquiétés, apprend-on du même technicien. Pour population de Rugari, il faut joindre les actes aux paroles.

Les administratifs promet une solution dans l’avenir proche, ces habitants attendent la concrétisation de la promesse gardant à l’esprit qu’il y a 5 ans , le président de la république annonçait l’électrification du centre de Rugari endéans une année, jusqu’aujourd’hui, on attend impatiemment la concrétisation de la promesse faite par le numéro un burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

279 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 8 %)

Renvoi des étudiants du campus Kiriri de l’Université du Burundi,(popularité : 3 %)

Muyinga : L’épidémie du paludisme en régression.,(popularité : 3 %)

UB : Des nominations objets de remous,(popularité : 3 %)

La Société civile réclame la libération de Faustin Ndikumana et la transparence dans les recrutements ,(popularité : 3 %)

Cooptation d’une note de 10% aux finalistes de l’école secondaire,(popularité : 3 %)

L’hôpital communautaire de Kigutu a tout sauf l’électricité,(popularité : 3 %)

Désiré Niyondiko n’est plus,(popularité : 3 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 3 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 3 %)