‘’L’armée et la police ont tué’’ dixit Hrw




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 13 février 2015  à 06 : 42 : 29
a

Les Forces de Défense Nationale et la Police ont été responsables d’au moins 47 cas d’exécutions extrajudiciaires en province de Cibitoke entre le 30 décembre 2014 et le 3 janvier de cette année selon l’Ong américaine de défense des droits de l’homme Human Rights Watch, Hrw ce jeudi.Les jeunes du parti au pouvoir ont collaboré avec les responsables de sécurité de la part de Hrw.

Cette Ong déplore que ces hommes aient été fait passés par les armes alors qu’ils étaient dans les mains des forces de défense et de sécurité. Et Daniel Bekele , Directeur de la Division Afrique à Hrw de déplorer que ‘’ Les forces de sécurité burundaises ont la responsabilité de défendre les citoyens contre la violence , mais qui ne peut signifier le meurtre de ceux qu’ils ont arrêté’’.

Les victimes de ces incidents de Cibitoke sont selon Hrw, les civils , les personnes armées et d’autres opposants présumés. Ces tueries s’inscrivent dans une série d’autres exécutions extrajudiciaires dont le Burundi et ses forces de défense et de sécurité se sont rendus coupables ces dernières années en collaboration avec les jeunes du parti au pouvoir selon Hrw.
.

Hrw souligne que les témoins ont décrit les hommes bien armés qui ont été tués. Certains membres du groupe qui ont été arrêtés ont déclaré que ‘’leur objectif était d’établir une base militaire dans la forêt de la Kibira , à l’est de Cibitoke , à partir de laquelle ils allaient engager une « guerre des salaires " sur le gouvernement burundais’’ a souligné Daniel Bekele dans ce communiqué .

Parmi plus de 50 personnes auditionnées à travers plus d’une dizaine de décentes de Human Rights Watch en province de Cibitoke , au moins 32 d’entre elles confirment avoir été témoins oculaires de ces exécutions extrajudiciaires. La plupart d’entre ces personnes a été exécutée après s’être rendues devant les forces de paix et de sécurité selon le contenu de ce rapport de Hrw.

Pour le moment le gouvernement n’a pas encore réagi sur ce rapport mais le porte parole du ministère de la défense avait refusé de cautionner qu’il y avait eu des exécutions extrajudiciaires à Cibitoke. Et si ce rapport ternit encore l’image du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

436 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 25 février 2015   à 23 : 41 : 42

IYO NTWARO ITIGEZE IVUGA ABATEYE ABARIBO , TUKABA TUZI KO IBINTU NKIVYO YABIGIZE AKAMENYERO MU KUTEGURA IBITERO MBERE MUBO YICA HAKABAMWO ABAYIYOBOKA
AKARORERO N IGITERO YAGIZE MU GATUMBA AHO YATEYE MU
KABARE KANYWERA MWO BENSHI BUWO MUGAMBWE HAKICWA ABANTU BASHIKA 39 KU NTUMBERO YO KWEGEKA ICO GITERO KURI OPPOSITION
EREGA UWAKOZE AMARASO KURIWE NU MWUGA NICO GITUMA ABARUNDI BOGABA BAKAZOTORA UBAKIZA ATARI UBICA
NKAHAMAGARA ABAHEKUWE NUBWO BWICANYI KUTEGURA AMA DOSSIER KUGIRA BAZOBASHIRE IMBERE Y INTAHE IGIHE UBUTUNGANE BUZOBA BWIGENGA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi





Les plus populaires
L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’,(popularité : 26 %)

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza,(popularité : 9 %)

Bientôt un projet de loi pour lutter contre les violences basées sur le genre,(popularité : 5 %)

Tourisme : Des veilleurs non rémunérés au Parc National de Ruvubu,(popularité : 5 %)

L’Olucome menacée de suspension, alerte Gabriel Rufyiri,(popularité : 5 %)

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC,(popularité : 5 %)

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC,(popularité : 5 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 5 %)

L’Ombudsman est désavoué par certains des siens ,(popularité : 5 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 5 %)