Des chercheurs sur le Sida au Burundi depuis juin cette année




Par: Désiré Nimubona , mardi 17 février 2015  à 08 : 40 : 39
a

D’ici juin 2015, deux chercheurs américains seront envoyés par l’Université dite Umass University des Etats Unis d’Amérique au Burundi pour des recherches, selon un accord conclu jeudi dernier entre l’ANSS, représentée par Jeanne Gapiya et cette même université.

« Les conventions signées disent que l’Université va envoyer deux médecins au mois de juin pour échanger avec les nôtres pendant un an » a dit Jeanne Gapiya, Représentante légale de l’Association Nationale de Soutien aux Séropositifs, ANSS hier dans une interview.

Cette équipe de deux chercheurs, sera, en septembre 2015 renforcée par un autre groupe de chercheur cette fois-ci seniors de la même institution.

« Il y aura aussi une étude de recherche qui devrait être faite en Ouganda pour un médicament contre les vermifuges. J’ai pu les convaincre de le faire chez nous » s’est réjoui Jeanne Gapiya.

Jeudi dernier, une conférence sur le Burundi avait été organisée au sein d’UMASS University. Selon Jeanne Gapiya, cette conférence qui avait pour thème « The significant challenges of dealing with HIV/Aids in Burundi” est un succès parce qu’elle a donné des fruits qui vont augmenter la visibilité du Burundi dans la lute contre le Sida.

« Le pays va gagner en terme de visibilité et lorsqu’il y a un projet de recherche ils amènent leurs équipements, ils aident les gens sur place et ce matériels reste au pays même après les projets de recherche » selon la représentante de l’ANSS.

Avant d’entamer cette initiative avec cette université, l’ANSS via sa représentante légale a contacté le Ministère de la santé et de la lutte contre le Sida.

Selon ANSS, la Ministre de la santé et de lutte contre le Sida Sabine Ntakarutimana a promis que le gouvernement va faciliter le travail des chercheurs.

Le nombre de personnes vivant avec le VIH SIDA au Burundi en 2013 selon le rapport de ONU SIDA été de 83.000 avec un taux de prévalence chez les adultes de 15 à 49 ans de1.0%.

Les adultes âgés de 15 ans et plus vivant avec le VIH en 2013 étaient de 64.000, tandis que les cas de décès dus au sida étaient de 4.700.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

675 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 25 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 16 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 7 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 4 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 3 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)