Les revendications des enseignants : Nos dirigeants ont démérité




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 18 février 2015  à 06 : 37 : 50
a

4 syndicats des enseignants menacent de retenir les résultats des travaux journaliers et des examens du trimestre en cours si endéans une semaine le gouvernement ne commence pas les négociations sur les disparités salariales.

Le Conseil National du Personnel Enseignant du Secondaire, CONAPES et les 3 autres syndicats accusent le gouvernement de jouer les prolongations depuis 2009 au lieu d’affronter véritablement la question d’injustice salariales pour les enseignants.

Ces syndicalistes ont en effet dit lors d’une conférence de presse ce mardi que le président de la république a nommé en 2009 une commission qui était chargée de corriger les disparités salariales des fonctionnaires de l’Etat mais que ses résultats n’ont jamais été publiés.

En novembre 2014, soit 5 ans plus tard, le gouvernement du Burundi et les syndicats se sont aussi convenus des scénarios à proposer au ministère de tutelle allant dans le but de corriger ces disparités mais la volonté du même gouvernement a brillé pour le refus de leurs mises en application.

De la part d’Emmanuel Mashandari du CONAPES, le gouvernement n’a cessé d’user des manœuvres dilatoires depuis 2009 et il est temps qu’il se ressaisisse pour l’intérêt aussi des apprenants et des parents eux-mêmes.

« Nos stratégies vont au-delà de la simple opération de retenir les points que nous envisageons d’emblée d’ici une semaine », a- t- il souligné.

Quelle stratégie en période électorale ?

Plus d’un s’interrogeraient sur l’efficacité de ces revendications en pleine campagne électorale et surtout 3 mois après le vote par le parlement du Budget de l’Etat pour 2015.

De la part d’Eulalie Nibizi, la présidente du Syndicat des Travailleurs de l’Enseignement au Burundi, les enseignants du Burundi ont aussi voulu dire aux dirigeants de ce pays qu’ils sont démérité par rapport aux revendications du personnel enseignant.

« Nous volons dire à ceux qui vont se faire élire en 2015 que l’enseignant est resté relégué dans son coin en matière transparence salariale du moins avec ceux qui dirigent ce pays », a-t-elle souligné.

Ces syndicats demandent au Conseil National de Dialogue Social de débuter sans tarder les négociations avec les 4 syndicats pour que l’injustice salariale que ces enseignants qualifient d’inédite sous d’autres cieux soit bannie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

245 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 28 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 20 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 5 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Les 1 er Lauréats en musicologie au Burundi,(popularité : 3 %)

Mabanda : Refugiés ou pas ils ont été battus ,(popularité : 3 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 3 %)

Climat délétère entre Léo et Onamob,(popularité : 3 %)