Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 18 février 2015  à 18 : 30 : 15
a

Le Président de la République du Burundi vient de démettre ce jeudi le Général Major Niyombare Godefroid, respectivement l’Administrateur Directeur Général du Service National des Renseignements.

Ce limogeage intervient alors qu’il venait d’être à la tête de ce poste en moins de 3 mois.

Son successeur n’est pas encore connu car il sera proposé par le président de la République du Burundi pour être approuvé par le Sénat.

Ont aussi été limogés le Chef de Cabinet du Service National de Renseignements Léonard Ngendakumana et le Directeur de la Sécurité Intérieure Sylvestre Ndayizeye.

Ils ont respectivement été remplacés par Maurice Mbonimpa et Bertin Gahungu. Maurice Mbonimpa était chargé du programme désarmement tandis que Bertin Gahungu était à la tête de la région ouest de la police nationale.

Pourquoi ces limogeages ?

Jusqu’à présent les mobiles sur ces limogeages sont à prendre au conditionnel. Le Général Major Niyombare Godefroid se serait opposé au troisième mandat qu’envisagerait le Président Pierre Nkurunziza, après la publication d’un rapport des enquêtes qu’il aurait .

Ils auraient écrit un document dans lequel ils marquent leur opposition à Pierre Nkurunziza pour briguer le 3ème mandat.

Nous apprenons aussi en coulisse que d’autres limogeages seraient en cours .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2222 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 19 février 2015   à 01 : 09 : 32

ukwo bakwita uguta umutwe mbega yibaza ko Uburundi ari itongo yaguze aho akora ukwo ashaka relo bamwe mubo mu mugambwe wabo mukugurisha indege bavuze ngo baratsinze amatora ahandi bakihaya ngo bavuye mw ishamba ukamenga ni mission baronse yungura itunga ry Igihugu Bakibagira ko aho baja mw ishamba bavuga ngo bagiye kugwanira agateka ka Bahutu,bashite aho kubatezimbere
babashoye mu rusizi na ruvubu abandi babata mu ma WC none yokwubahuka ngo ashaka kuronka ikiringo ca Gatatu
Ububabare Abarundi bafise bazokwemera gupfa hako Nkurunziza asubira ku Butegetsi



Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 19 février 2015   à 01 : 22 : 17

Uyo mushingantahe nawe nareme amukuye mu kazi ntamutwaye ubwenge kandi ntamukuye mu Gihugu Nakare ico kibanza cuzuyemwo amaraso menshi ni mivumo myinshi
Igumanire ubuntu nu bushingantahe uzoronka ibikubereye Niyaba yaguhoye ko umuhanuye ngo ntarondere mandat ya gatatu ndagushimiye kandi abarundi benshi barikumwe nawe nu mukomere
maze mushishikare muhanura kugira basesa nkuyoze ntibahave bata Uburundi mu kaga



Par Kamuntu@yahoo.com   ce  jeudi 19 février 2015   à 09 : 29 : 58

Nous sômmes grandement étonnés par le comportement de la police dans la gestion de l’évenement lié à la libération de Bob Rugurika. Elle s’est professionnellement comportée en laissant la liberté aux gens qui étaient venus nombreux pour l’ accueillir tout assurant la sécurité. C’est un indicateur que la police burundaise est suffisamment formée en matière de la gestion des manifestations publiques, seulement les orders qu’ ils recoivent des autorités politiques sont contraires à leur esprit professionnel. Félécitaion aux policiers. Turabasavye mubaduhere ubu butumwa ko tubakeje mu buryo budasanzwe, je ne doute pas qu’ ils auraient bravé les ordres de certaines autorités politiques ou policières remplies d’esprit d’égoisme et d’égocentrisme.



Par GN   ce  jeudi 19 février 2015   à 11 : 50 : 01

"Wica inkoko ntiwica ico ibitse" !



Par   ce  vendredi 20 février 2015   à 16 : 54 : 28

Erega ntawotangazwa ni nyifato ya bapolisi rimwe narimwe haraho bagamburuka bakarenza urugero
Muriyi misi biraboneka ko bariko barahindura ingendo kuko bamaze kubona ko ubutegetsi haraho bubategeka ibitarivyo kandi baba mu gihugu ibitagenda neza barabibona Nanje nyene ndabashimiye ku nyifato nziza bagize mugihe c ukwerekana ukuri ku bishe barya Babikira ba Bataliano
Nsubiye gushimira General Niyombare Godefroid ndamubwira nti abashingantahe babogora Igihugu ni bene abo nyene batagwanira ivyicaro mugabo bagwanira Iteka ryi Gihugu



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 2 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 2 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 2 %)