Rumonge : Le DCE sacrifie certains cours au lycée communal Cabara pour des intérêts inavoués




Par: Jean-Pierre Misago , jeudi 26 février 2015  à 06 : 36 : 25
a

Le cours de mathématiques dans les classes de 1ère LM, 2nde LM et de 9ème de même que celui de physique dans les classes de 3ème LM, 10ème et de 9ème au lycée communal Cabara en zone Kirwena dans la commune Rumonge n’ont pas été dispensés depuis le début de ce deuxième trimestre qui touche à sa fin.

Pourtant, le ministère ayant l’enseignement secondaire dans ses attributions avait bel et bien autorisé à la direction communale de l’enseignement de Rumonge de réaffecter à cette école le nommé Alfred Nahimana (Qualification : ENS V Math) depuis le 31 décembre 2014.
C’est en effet cet enseignant qui avait dispensé ces cours au premier trimestre et qui a dû interrompre ses activités pour régulariser son dossier administratif. L’affectation lui délivrée par la direction communale de l’enseignement de Rumonge le 8 septembre 2014 était irrégulière selon le ministère de tutelle.

Depuis début janvier 2015, Isaïe Ntabangana directeur de cette école, Laurent Nimubona et Ananias Munyinya respectivement président et vice-président du comité des parents (qui sera bientôt remplacé par le comité de gestion de l’école) ainsi que ledit enseignant courent derrière cette nouvelle affectation sans succès.

Assaillis par plusieurs questions des parents et des élèves (ces derniers menaçant de descendre dans la rue pour réclamer leur droit à l’éducation surtout ceux de 10ème et de 1ère LM), les deux représentants des parents ont dû même rencontrer le Directeur Communal de l’Enseignement à Rumonge chez lui il y a de cela deux semaines sur la même question. La réponse a été toujours la même : « L’enseignant que vous cherchez va vous parvenir demain ou après-demain ».

A 16h55 de ce mardi 24 février 2015, Jean Niyongabo directeur communal de l’enseignement de Rumonge a fini par sortir la lettre d’affectation longtemps réclamée. Et c’est la dernière semaine de cours de ce deuxième trimestre tel que fixé par le corps enseignant.
Cet enseignant pourrait-il rattraper tout ce retard ? Sera-t-il convenablement régularisé pour ses prestations du premier trimestre qu’il ne compte pas céder ?

Jean Niyongabo n’est pas précis quand il s’agit d’expliquer ce retard : tantôt il dit que la lettre du ministre autorisant cette réaffectation lui est parvenue vers fin janvier de cette année alors qu’il préparer son mariage, tantôt il parle d’une autorisation du ministre tombée après l’expiration du premier plan de recrutement.

Ces réponses ne sont pas de nature à convaincre les parents d’élèves et la direction qui affirment qu’ils ne les ont jamais eues toutes les fois qu’ils l’ont rencontré. Selon les deux représentants des parents, le DCE de Rumonge a failli à sa mission pour ses propres intérêts (probablement des pots de vin) et doit donc assumer toutes les conséquences qui en découleront.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

375 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 30 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

NGOZI : Un nouveau centre neuropsychiatrique ,(popularité : 5 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 3 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 3 %)

UB : Ça sent le détournement ,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 2 %)

La thérapie de l’eau thermale, des habitants de Mugara témoignent,(popularité : 2 %)

Les universités publiques ont fermé les portes,(popularité : 2 %)