Il n’a aucune raison de se représenter, dixit OAG




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 6 mars 2015  à 14 : 37 : 24
a

L’Observatoire de l’Action Gouvernementale estime que Pierre Nkurunziza n’a pas droit de se faire élire en 2015. Au lieu de jouer les prolongations, cette organisation lui demande plutôt de dire publiquement au peuple Burundais et à la communauté internationale qu’il ne compte pas se faire élire à la tête du pays.

Dans une conférence de presse que cette organisation a tenue à Bujumbura ce vendredi sur cette polémique de ces derniers jours, Godefroid Manirambona, le représentant de l’OAG n’a pas mâché les mots. Selon lui, Pierre Nkurunziza ne peut pas se représenter aux élections présidentielles à la tête de l’Etat en moins qu’il ne veuille violer la constitution et l’Accord d’Arushaen vigueur dans ce pays. Selon lui, les arguments comme quoi la loi Burundaise n’est pas claire sur le sujet ne sont que des prétextes pour tromper l’opinion.

Godefroid Manirambona a appelé plutôt la cour constitutionnelle à ne pas accepter pour la troisième fois la candidature de Pierre Nkurunziza comme candidat président de la république du Burundi. Ce faisant, cette cour aura dit le droit selon le président de l’OAG Godefroid Manirambona.

Autre preuve : il a démérité

Selon Godefroid Manirambona, le président Pierre Nkurunziza n’a pas répondu aux attentes de la population durant les deux mandats à la tête du pays car la pauvreté de la population burundaise est allée croissante. Cette organisation a relevé une série de tares en matière ayant caractérisé le pouvoir Pierre Nkurunziza.

De la part de Godefroid Manirambona, le Burundi a enregistré plusieurs cas d’exécutions extrajudiciaires, plusieurs cas de détournements des biens de l’Etat, plusieurs cas d’ingérence de l’exécutif dans le domaine de la justice et biens d’autres. Selon lui, les Burundais ne peuvent se réjouir de son retour raison pour laquelle cette organisation fait par ailleurs partie des organisations engagées dans la campagne ‘’ Non au 3ème mandat’’ qu’envisagerait de briguer Pierre Nkurunziza.

Pour Godefroid Manirambona, cette sortie médiatique vise à l’encourager à oser dire publiquement qu’il ne compte pas se faire élire en 2015. Elle interpelle Pierre Nkurunziza à ne pas oser se faire élire en 2015 car cela risquerait de créer un désordre institutionnel dans le pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1191 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  lundi 23 mars 2015   à 21 : 29 : 49

Turavye aho UBURUNDI bugeze tuharuye amadosiye y abo bishe babahora ko batari mu mugambwe iwabo canke ko badasangiye ivyiyumviro Turavye ubusuma bw itunga ry Igihugu bagize Turavye amatongo n amazu batwaye abanyagihugu gushika aho abantu bangara batinya kwicwa abandi babuze iyo baja
Turavye ibibi bakoreye abarundi gushika aho ubu benshi bacitse abasezi bahora batunzwe nivyo barima ,Turavye ingene Abadandaza batswe imitahe yabo ntibabe bakigira uburenganzira bwukuja kurangura izindi leta zahora ziborohereza aho kubanyaga
Nkurunziza ntakwiye kuvuga ngo ashishikare iyindi mandat
Aho kuronka iyindi mandat najane n incoreke ziwe muri Tribunal International abazwe kuvyo yakoze vyose



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 3 %)

Amendement du projet de loi sur les libertés publiques qualifié de moins liberticide,(popularité : 2 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 2 %)

L’impartialité de l’institution de l’ombudsman mise en cause ,(popularité : 2 %)

L’Assemblée Nationale ensession extraordinaire, l’opposition s’inquiète du canevas,(popularité : 2 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 2 %)

L’ Uprona de la réhabilitation réclame un sursaut patriotique ,(popularité : 2 %)