Le commissionnaire : Un mal dans la gestion de la terre




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 17 mars 2015  à 06 : 10 : 19
a

L’une des tares pour le partage de la terre entre résidents et rapatriés à Makamba est l’usage des procurations dont se servent certaines personnes pour plaider en faveur des Burundais ayant bénéficié de la nationalité tanzanienne. Elias Nintunze , surnommé Maboule a bénéficié de 7 terres à lui à l’aide des procurations . La population de Mabanda , sa commune d’origine qualifie cet homme d’ un escroc béni par la Commission Nationale des Terres et autres Biens.

Tout a commencé en 2008. Elias Nintunze , un Burundais originaire de la province de Makamba est rentré au pays en 1993 de retour de la Tanzanie. En 2007, il a commencé à porter plainte contre la famille Didace Ndayikunda de la colline Nyarutuntu en commune Kibago. En 2008 lorsque la CNTB était dirigée par l’Abbé Astère Kana,cette commission a partagé la terre de Didace Ndayikunda avec cet homme.

5 ans plus tard, le conflit a refait surface. Elias Nintunze a porté plainte en justice cette fois - ci pour réclamer 3 domaines familiaux chez le même Didace Ndayikunda. Comme arguments, il a dit au ministère public que certains des proches de sa famille s’apprêtent à revenir au pays dans un proche avenir. Il a présenté une procuration pour servir d’avocat à ces proches de sa famille devant la CNTB.

Faux documents, dixit les habitants

Didace Ndayikunda n’en revient pas. Il accuse la CNTB de reléguer à l’écart les arguments de sa famille aussi confirmées par les habitants de la colline Nyarutuntu.

« La CNTB du temps de Sérapion Bambonanire ne m’a jamais écouté mais cela ne l’a empêché de octroyer à Elias Nintunze les 3 domaines familiaux en totalité en faisant fi de la loi »

Selon Didace Ndayikunda, cet homme a présenté devant la CNTB et la justice une procuration dont un chef de village était signataire. De la part de Didace Ndayikunda, cette procuration était écrite à la main. Il s’indigne que la CNTB ait reconnue ce document alors que dans la logique un document du genre est authentifié par l’Ambassade du pays d’origine.

« Même les 3 personnes qu’il avait qualifiées de ses proches de familles ne l’étaient pas du tout. Elles ne se connaissaient pas . Après avoir eu ces terres, ils sont partis directement puisqu’ils n’avaient pas de connaissances à Nyarutuntu », a-t-il souligné.


Elias Nintunze , un des commissionnaires

La population de cette localité estime que cet homme a bénéficié d’une protection de la CNTB dans ces pratiques hors la loi. Selon, Ndayisenga Julie, cet homme est la source d’insécurité dans cette commune.

« Il est illogique qu’il se propose comme avocat pour les réfugiés restés en Tanzanie afin de vendre plus tard ces terres. Aujourd’hui, elle possède 7 domaines familiaux à elle seule. Il est difficile de dire que ses parents en avait à eux seuls », estime cette femme.

Les députés dans la dense

Les députés élus dans la province de Makamba accusent le président de la CNTB de garder silence sur ces irrégularités. Le député Révérien Ndikuriyo a , lors de sa descente à Makamba , dit que la CNTB a refusé même de les écouter alors que les irrégularités qui jalonnent la gestion des conflits fonciers dans cette province déconcertent.

Selon lui, la gestion des problèmes de terres à Makamba a d’abord un aspect réconciliateur raison pour laquelle les procurations n’ont pas de place. Selon lui, la CNTB devrait se saisir.

Le vice - président de la CNTB a dit que l’essentiel d’autres instances sont là pour aider les personnes qui n’ont pas été satisfaites par les décisions de ladite commission.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

565 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  samedi 21 mars 2015   à 01 : 48 : 24

Abantu bamye bavuza induru ku mafuti ariko akogwa niyo CNTB mugababo Ubutegetsi ntibushake kuvyumviriza Nimwiyumvire nkabantu baguze amazu na Leta bakaba bayamaze mwo imyaka 30 CNTB ikabata kw iyarara ngo nayo bivye Leta ntihagire ico ivuga kandi tuzi ko leta isubirira iyindi
Ubu bagiye kuhagarika arukwo abantu bagira batemane iryo ni bara ryo ku mutemere
Ico mpanura nukwo uwo atwara CNTByohagarikwa vyihuta hakazoza uwundi yumvikanisha abantu atari ubaryanisha



Par Rose Hakizimana   ce  samedi 21 mars 2015   à 01 : 49 : 00

Abantu bamye bavuza induru ku mafuti ariko akogwa niyo CNTB mugababo Ubutegetsi ntibushake kuvyumviriza Nimwiyumvire nkabantu baguze amazu na Leta bakaba bayamaze mwo imyaka 30 CNTB ikabata kw iyarara ngo nayo bivye Leta ntihagire ico ivuga kandi tuzi ko leta isubirira iyindi
Ubu bagiye kuhagarika arukwo abantu bagira batemane iryo ni bara ryo ku mutemere
Ico mpanura nukwo uwo atwara CNTByohagarikwa vyihuta hakazoza uwundi yumvikanisha abantu atari ubaryanisha



Par Rose Hakizimana   ce  samedi 21 mars 2015   à 01 : 49 : 52

Abantu bamye bavuza induru ku mafuti ariko akogwa niyo CNTB mugababo Ubutegetsi ntibushake kuvyumviriza Nimwiyumvire nkabantu baguze amazu na Leta bakaba bayamaze mwo imyaka 30 CNTB ikabata kw iyarara ngo nayo bivye Leta ntihagire ico ivuga kandi tuzi ko leta isubirira iyindi
Ubu bagiye kuhagarika arukwo abantu bagira batemane iryo ni bara ryo ku mutemere
Ico mpanura nukwo uwo atwara CNTByohagarikwa vyihuta hakazoza uwundi yumvikanisha abantu atari ubaryanisha



Par Rose Hakizimana   ce  samedi 21 mars 2015   à 01 : 50 : 52

Abantu bamye bavuza induru ku mafuti ariko akogwa niyo CNTB mugababo Ubutegetsi ntibushake kuvyumviriza Nimwiyumvire nkabantu baguze amazu na Leta bakaba bayamaze mwo imyaka 30 CNTB ikabata kw iyarara ngo nayo bivye Leta ntihagire ico ivuga kandi tuzi ko leta isubirira iyindi
Ubu bagiye kuhagarika arukwo abantu bagira batemane iryo ni bara ryo ku mutemere
Ico mpanura nukwo uwo atwara CNTByohagarikwa vyihuta hakazoza uwundi yumvikanisha abantu atari ubaryanisha



Par Rose Hakizimana   ce  samedi 21 mars 2015   à 02 : 03 : 19

Abantu bamye bavuza induru ku mafuti ariko akogwa niyo CNTB mugababo Ubutegetsi ntibushake kuvyumviriza Nimwiyumvire nkabantu baguze amazu na Leta bakaba bayamaze mwo imyaka 30 CNTB ikabata kw iyarara ngo nayo bivye Leta ntihagire ico ivuga kandi tuzi ko leta isubirira iyindi
Ubu bagiye kuhagarika arukwo abantu bagira batemane iryo ni bara ryo ku mutemere
Ico mpanura nukwo uwo atwara CNTByohagarikwa vyihuta hakazoza uwundi yumvikanisha abantu atari ubaryanisha



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 24 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 15 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

Roger Muhizi : L’ordre des médecins indigné par le non respet de la déontologie médicale,(popularité : 5 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

DPE Bururi : Difficile reconstitution des stocks en vivres à l’internat,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

Hôpital de Muramvya : manque criant de médecins spécialistes ,(popularité : 3 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 3 %)