Le parti au pouvoir qualifie d’ « opposants » ceux qui s’opposent au 3ème mandat




Par: Désiré Nimubona , mardi 24 mars 2015  à 15 : 06 : 47
a

La commission de discipline du parti au pouvoir le CNDD-FDD se penche déjà sur la question des membres du même parti qui ont signé une pétition appelant le président de la République Pierre Nkurunziza à ne pas briguer un troisième mandat à la tête du pays.

Qualifiant les signataires d’opposants au même titre que l’opposition burundaise et certaines organisations de la société civile, Nyabenda estime que les signataires sont en train de saboter le parti et les institutions de la république.

S’exprimant dans un point de presse ce mardi à Bujumbura, Nyabenda a dit que ce que les signataires de la pétition ont fait est infaisable au sein du parti, les accusant d’avoir violé les règles.

Devant les cameras, le président du parti au pouvoir a dit que le congrès du parti présidentiel doit se tenir avant le 30 avril 2015 pour désigner le candidat aux présidentielles prochaines, ajoutant que son parti n’est pas en retard pour le faire.

Il ajoute que les sanctions prévues pour ceux qui méconduisent au parti sont variées.

A titre d’exemple, il évoque la suspension temporaire comme ça a été le cas pour Onésime Nduwimana, ancien porte-parole du parti ou tout simplement retirer le poste lui attribué dans les sphères de l’Etat par le parti.

« Ce qui est arrivé était prévisible à voir le comportement de certains bagumyabanga. Mais le parti s’était préparé » a dit Nyabenda dans cette sortie médiatique qui intervient une journée après l’annonce d’une pétition interne au parti contre le 3ème mandat de Pierre Nkurunziza .

Les signataires eux continuent à signer selon l’un des premiers signataires contactés après la prise de position du parti ce mardi après midi.

Lundi, 17 hauts cadres du parti présidentiel dont le porte-parole du parti, celui du président de la république, des anciens ministres et gouverneurs, ont signé une pétition contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza en tant que président de la République.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

978 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mbuye   ce  mardi 24 mars 2015   à 17 : 36 : 12

On commence à comprendre qui sont ces mauvais conseillers qui enduisent notre président dans des erreurs de l`état. Ce n’est pas tout le CNDD-FDD, mais un petit groupe de gents. Le CNDD-FDD, est un bon parti pour le Burundi par ce que il est un parti capable de s’auto-évaluer, s’auto-estimer de part ces grand membres



Par Apollinaire N.   ce  mercredi 25 mars 2015   à 09 : 26 : 33

Pour qu’on ne puisse pas abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des
choses, le pouvoir arrête le pouvoir.

Afin d’en arriver là, il faut diviser le pouvoir, c’est-à-dire séparer les
pouvoirs.
C’est « la Mésentente » et non pas le consensus qui constitue la démocratie. La 
politique 
existe
 lorsque
l’ordre 
naturel
 de 
la 
domination 
est 
interrompu par ses propres composants. 
En
dehors 
de
 cette 
mesentente,
il
 n’y 
a
 pas 
de 
politique.
 Il 
n’y 
a 
que 
l’ordre 
de 
la 
domination 
ou 
le
 désordre 
de 
la 
révolte.



Par Alidi Hicuburundi   ce  mercredi 25 mars 2015   à 10 : 13 : 08

Weshaa nyabenda reka kumubesha nkuru kubera amaronko yanyu,mbe muruyomugambwe wanyu ntawundi yokwitoza ??kwakweli cndd fdd muri batabani.



Par kamuntualvin@outlook.com   ce  mercredi 25 mars 2015   à 11 : 30 : 11

Umusi Nyabenda atanga kino kiganiro ngo yaribwe son telephone mobile none igihuha kivuga ko ari abamenyeshamakuru bayitwaye pour une exploitation d’informations qui s’ y trouveraient. Muraraba ko atari ukurondera urwanko ku bamenyeshamakuru.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 6 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 6 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Abdoulaye Bathily, nouveau médiateur dans la crise burundaise ,(popularité : 3 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 3 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)