Les sifflets matinaux des Imbonerakure de Minago suspendus un mois durant




Par: Jean-Pierre Misago , vendredi 27 mars 2015  à 09 : 12 : 02
a

Durant tout un mois à compter de ce mardi 24mars 2015, le sport en masse des Imbonerakure de la zone Minago en commune Rumonge est interdit. La décision a été prise par Gloriose Nimenya gouverneur de Bururi dans une réunion de sécurité animée ce jour au marché de Minago.

Ce sport que les membres des partis d’opposition avaient également entrepris commençait à être à l’origine des tensions politiques, une communication violente étant entretenue quand les deux groupes politiquement opposés se rencontraient.

Selon des participants dans cette réunion, des sifflets invitant les Imbonerakure de Minago à se rassembler réveillaient les habitants de cette zone dès 4h du matin. A ce moment, commençait le sport en masse avec des slogans dénigrant les membres des partis d’opposition. Les Imbonerakure d’autres zones comme Kizuka et Magara y participaient de temps en temps.

Un Imbonerakure qui s’est exprimé au nom de ses confrères a reconnu qu’ils débutent leur sport à 5h. Et pourtant, le plus tôt possible pour commencer les exercices physiques du genre est 6h du matin, ont indiqué les chefs des corps de défense et de sécurité présents dans cette réunion.

Pour le Gouverneur de Bururi, c’est une mesure prise pour éviter que les deux groupes ne s’affrontent. Durant cette suspension, on arrêtera des mesures de praticabilité de ce sport de masse sans heurts.

Joseph Banyankiyubusa représentant communal du CNDD-FDD à Rumonge et natif de Minago aura beau protester contre cette mesure sans succès.

Cette réunion a été organisée après que des FNL pro-Rwasa dans cette localité eurent déclaré passer des nuits blanches craignant pour leur sécurité. Le constat a été que la mauvaise cohabitation des membres des différents partis politiques alimente ce climat de suspicion.

Le Gouverneur de Bururi a conseillé aux habitants de Minago de rompre définitivement avec les rumeurs et se préparer pacifiquement aux prochaines élections. "Au-delà de vos appartenances politiques, gardez à l’esprit que vous êtes tous burundais de Minago et que vous devez cohabiter", a-t-elle conclu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1040 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi



a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés





Les plus populaires
Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi,(popularité : 22 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 17 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 14 %)

6 bandits armés abattus au centre-ville Bujumbura,(popularité : 14 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 14 %)

Un incendie détruit deux kiosques au marché de Ngozi,(popularité : 13 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 13 %)

Pas de militaires qui désertent, dit la FDN,(popularité : 13 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 13 %)

Une trentaine des refugiés burundais tués à Kamanyora en RDC ce vendredi,(popularité : 13 %)