La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 2 avril 2015  à 16 : 01 : 14
a

Bénigne Rurahinda (voir la photo), l’épouse d’Adolphe Nshimirimana, l’ex patron Service National des Renseignements serait pressentie pour remplacer Pie Ntavyohanyuma au Poste de Président du Parlement.

L’effectif des députés qui plaident pour la révocation du Bureau de l’Assemblée Nationale reste 39 depuis mardi soir. Nos sources précisent qu’il reste toujours difficile pour que cette révocation soit d’application même si Pierre Nkurunziza continuerait à agir par personnes interposées pour que ce projet soir réalisé.

Nos sources disent que 33 députés du Cndd- Fdd soutiendraient pour le moment que le Bureau continue ses activités, donc opposé à la destitution de Pie Ntavyohanyuma comme le souhaiterait l’exécutif.

Selon les députés du Cndd -Fdd contactés, il sera difficile pour Pierre Nkurunziza d’avoir un quorum exigé pour que la question soit étudiée en sa faveur. Ces députés précisent en effet le gros des députés membres du Cndd -Fdd soutiennent Pie Ntavyohanyuma et sont surtout contre le retour de Pierre Nkurunziza en 2015.

« Toutefois, l’usage de la force et des pots de vins pourraient renverser la tendance », a ajouté notre source.

Les députés de l’Uprona et du Frodebu Nyakuri seraient tous contre la destitution dudit Bureau excepté 2 députés proches de l’aile Concilie Nibigira.

Plusieurs députés sans toutefois le dire ouvertement ne cautionnent pas le retour de Pierre Nkurunziza en 2015 et cela reste le grand enjeu de cette paralysie des activités de l’Assemblée Nationale.

Ils se refuseraient d’entrer dans la salle des congrès avec le quorum de 71 députés exigés pour ne pas s’exposer à une demande éventuelle de motion du Bureau.

Même là pas facile

D’autres députés soulignent qu’il n’est pas aussi facile de révoquer le Bureau de l’Assemblée Nationale sans motif valable. Une commission d’enquête parlementaire devra nécessairement être mise en place conformément au règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, selon notre source.

« L’article 22 de ce règlement relatif à la révocation sera d’application uniquement lorsque leurs manquements seront prouvés », a souligné ce député.

Par ailleurs, a ajouté une autre source, le mode de votation n’est pas déterminé et le vote secret une fois utilisé risque de ne rien résoudre pour ce qui est des ambitions de Pierre Nkurunziza en 2015 en moins de 24 jours de la fin de la législature.

Ailleurs, des personnalités qui sont contre le 3ème mandat sont en train d’être limogés de leurs postes. Le Sénat s’apprêterait à limoger notamment les gouverneurs de Muramvya et Bubanza avant la fin de la semaine parce qu’ils se sont dernièrement opposés à la 3ème candidature, continue notre source.

Pie Natavyohanyuma a été empêché d’aller en mission de travail en Belgique pour une semaine.

L’ordre aurait été donné par les Services des Renseignements Burundais, explique une source de l’Assemblée Nationale contactée à propos. Un député membre du Cndd - Fdd a indiqué qu’une fois le Bureau de l’Assemblée Nationale limogé, le président de la République aura prouvé à la face du monde qu’il relègue à l’écart la notion de séparation des 3 pouvoirs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

4036 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  jeudi 2 avril 2015   à 19 : 57 : 52

Nagende yarishe Igihugu kubona Urwego ruruta izindi arukoresha ukwo ashaka Ndibuka mu gihe ca transition ko twari dufise Ububasha bwogukura Umu Ministre mugihe yarenze amategeko tubonye Umukuru w Igihugu yavyirengagije ,Ikindi nubu Ntarategera kandi nibaza ko Abashingamateka bohagararako mu kiringo kikwirikira nukwo bogira itegeko rigabanya Ububasha bw Umukuru w Igihugu hakaba ni Bihano bimuraba Kuva kera Umukuru w Igihugu ntayategeka urwego rw Inamanshingamateka Ntiyigeze aba a la Tete de la Magistrature ou de l Arme
ubu tubona ko akora ivyo yishakiye
Ubu Igihugu gicugwa bufuni na buhoro mu minwe ya Nkurunziza NSHIMIRIMANA BUNYONI NDAKUGARIKA hagaca haza za mbonerakure
Kushika aho zisigaye zihabwa ijambo ryuguturira IGIHUGU Nkurunziza yiyicariye ngaho agati mu ryinyo ngo nigishake gishe niho notogwa Abarundi bati[ INYAKA KUBWIGWA YABWIWE NUKWO AMASO ATUKUYE ]Barongera bati[AKASOZI KINTABARIGWA KAHIYE ABAGABO BARORERA] ;Ariko impera n imperuka azobibazwa



Par kirabagabo   ce  samedi 4 avril 2015   à 23 : 42 : 40

ko yahawe impanuro na benshi ndashake kubumva, nyabuna yishimira abo bantu biwe bamukingira ikibaba ntamenye ko barondera leurs propres interé personnel.
nta interé yabanyagihugu bashaka, babona bw’arimbwa gusa.
ico nobabwira bamenye ko << uwutazi umuti awunyako >>
bibuke ninde yarabahaye ubwo butegetsi ??



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 5 %)

Pierre Nkurunziza devrait respecter les Accords d’Arusha et la constitution ,(popularité : 5 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 5 %)

L’UPRONA se dote de nouveaux organes ,(popularité : 4 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 4 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 4 %)