Paul Seger plaide pour les bonnes élections




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 2 avril 2015  à 19 : 48 : 15
a

Paul Seger , le président de la commission de la consolidation de la paix aux Nations Unies pour le Burundi a dit que le 3ème mandat qu’ambitionne Pierre Nkurunziza est de prime abord une préoccupation entre les Burundais eux-mêmes.

Il a souligné que l’important pour les Nations Unies est la sauvegarde de la paix au Burundi.

Vers 10 heures passées de l’avant, ce diplomate onusien venait d’une audience avec Numéro un Burundais. Paul Seger a précisé qu’il venait pour un message d’adieu au président de la République car son mandat va prendre fin d’ici quelques jours et pour l’inciter à préparer les bonnes élections.

Il a indiqué que les Nations Unies sont globalement satisfaites des actions accomplies par le pouvoir de Pierre Nkurunziza ces dix dernières années. Selon en effet ce diplomate onusien, le Burundi a fait des pas dans le maintien de la paix et de la tranquillité et cet élan devrait être sauvegardé.

Par rapport à la question du 3ème qui fait objet de remous entre les politiques, le président de la commission de la consolidation de la paix aux Nations Unies pour le Burundi a, contrairement aux autres diplomates usé un peu de diplomatie dans sa réponse. « La question est une affaire Burundo- Burundaise », a-t-il souligné.

Selon lui, les élections de 2015 sont une étape importante pour la poursuite du processus de recherche de la paix et de la tranquillité pour le Burundi. Tous les acteurs politiques et surtout le président de la république et les représentants des partis politiques ont à s’investir pour que ces 2015 ne soient pas une année porteuse des divisions à travers le pays.

« C’est ça le message que j’avais amené au président de la république. J’estime que la réponse est claire si les autorités interpellent leur conscience pour quiconque voudrait comprendre », a-t-il ajouté.

Cette visite de Paul Seger au Burundi a été précédée de celles de nombres de pays et organisations internationales qui plaident pour que Pierre Nkurunziza ne brigue pas le 3ème mandat à la tête du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

951 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le gouvernement burundais accuse l’UE d’être derrière le plan de déstabilisation des institutions républicaines



a

Le FRODEBU initie " le mois dédié à la victoire de la Démocratie au Burundi "



a

Accord pour la crise burundaise au mois de juin , une promesse incertaine



a

Criminalité : Trois Imbonerakure tués à la grenade à Musaga



a

La perquisition nocturne et sans mandat, bientôt autorisée au Burundi



a

Le facilitateur Mkapa en quête de la solution à la crise burundaise



a

Burundi : L’avant-dernier pas de l’amendement de la constitution burundaise



a

Bururi : Limogeage en cascade des chefs collinaires à Vyanda



a

Rumonge : Un monument pour toutes les commémorations ?



a

Agathon Rwasa dénonce un plan de machination contre lui.





Les plus populaires
Le gouvernement burundais accuse l’UE d’être derrière le plan de déstabilisation des institutions républicaines,(popularité : 7 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 4 %)

Le MSD reste fort malgré les turpitudes, dit Me Nyamoya,(popularité : 3 %)

Les relations diplomatiques entre le Burundi et d’autres pays se dégradent, l’UPRONA s’inquiète,(popularité : 3 %)

Rumonge : Célébration anticipée de la création de la province Rumonge ou campagne électorale déguisée du CNDD-FDD ?,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 3 %)

Burundi : Le parlement discute du génocide et la venue des troupes de l’UA,(popularité : 3 %)

Un haut cadre du BNUB chassé du Burundi ,(popularité : 2 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 2 %)